NOUVELLES

L'équipe des Noirs a pris les commandes du Challenge des générations

15/09/2012 06:02 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

MIRABEL, Qc - L'équipe des Noirs a pris les commandes du Challenge des générations Rogers, samedi, au club Les Quatre Domaines.

Le quintet formé de Hugo Chamberland-Lauzon (Le Versant), Jérôme Blais (Venise), Gregg Cuthill (Beaconsfield), Yvan Beauchemin (Le Fontainebleau) et André Harvey (Rivermead) a retranché 17 coups à la normale selon une compilation faite à partir des trois meilleurs pointages de chaque équipe sur chaque trou.

Les meneurs détiennent une avance de trois coups au terme de la première des deux journées de cette étape de la Série Prestige HGrégoire.

L'équipe des Bleus, comprenant Yanik Laforest (Les Quatre Domaines), Éric Landreville (Belle Vue), Alain Trudeau (La Vallée du Richelieu), Daniel Talbot (Centre Sports Montréal) et Duke Doucet (Summerlea), occupe le deuxième rang avec un pointage combiné de 14 coups sous la normale.

Les Rouges de Louis-Pierre Godin (Le Mirage), Éric Laporte (Montcalm), Michel Dagenais (Champlain), Marc Girouard (Le Diamant) et Michel Robert (Royal Charbourg) sont troisièmes avec un cumulatif de moins-10 tandis que les Blancs de Vincent Dumouchel (La Vallée du Richelieu), Philippe Gariépy (Academie Gariépy), Marc Hurtubise (Chambly), Serge Thivierge (La Vallée du Richelieu) et Daniel Comeau (AGP du Québec) ferment la marche avec une fiche de six coups sous la normale.

«Nous avons mis un peu de temps à nous mettre en marche, mais lorsque les roulés ont commencé à tomber, c'était beau à voir, a dit André Harvey, le doyen, à 70 ans, de l'équipe des Noirs. Le jeune Lauzon a connu une fin de partie du tonnerre.»

Et comment!

Pendant que son équipe retranchait sept coups à la normale sur les quatre derniers trous, Lauzon y allait lui-même d'un aigle au 15e et de deux oiselets (16e et 18e).

Les meneurs ont bouclé la journée avec une récolte d'un aigle et 18 oiselets.

Le Challenge des générations Rogers fait peau neuve en 2012.

À ses trois premières présentations, la lutte se faisait entre cinq équipes d'autant de générations différentes, à savoir 20-29 ans, 30-39 ans, 40-49 ans, 50-59 ans et 60 ans et plus.

Cette année, le tournoi oppose quatre équipes, lesquelles sont formées d'un professionnel représentant chacune des cinq générations.

«La nouvelle formule fait l'unanimité, a dit Harvey. En théorie, chacune des équipes peut aspirer à la victoire et les vieux de la vieille comme moi ont l'occasion de contribuer.»

Au terme des deux journées de compétition au jeu par coups, l'équipe championne quittera avec la somme de 9000 $ tirée de l'enjeu global de 20 000 $.

PLUS:pc