NOUVELLES

Loi sur les espèces en péril révisée cet automne

15/09/2012 04:48 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Après dix années de hauts et de bas, la Loi sur les espèces en péril sera révisée dès cet automne afin qu'elle devienne plus efficace, a annoncé le ministre de l'Environnement Peter Kent, en entrevue à La Presse Canadienne.

M. Kent passera les prochains mois à étudier la question, et il dit souhaiter que les plans de révision tiennent compte des écosystèmes dans leur ensemble, et non des espèces en particulier.

Il admet que certaines améliorations sont nécessaires et que des changements devront être faits pour améliorer l'efficacité de la loi.

Le ministre a déjà déclaré être engagé dans des discussions avec des experts de la faune et des conseillers juridiques à propos de la faiblesse de la législation actuelle, mise en place en 2002 par le gouvernement libéral après des années de discussions déchirantes.

Les changements qui seront apportés à la loi ne seront pas inclus dans le projet de loi omnibus C-38, qui devrait être sanctionné la semaine prochaine, quand le gouvernement fédéral reprendra les travaux.

Quand même, la révision de la Loi sur les espèces en péril est accueillie avec soulagement par les environnementalistes. La loi budgétaire déposée au printemps dernier a apporté des changements au processus de révision environnemental. Elle simplifie les procédures d'évaluation environnementale de manière importante, réforme la Loi sur les pêches et accorde davantage de pouvoir aux ministères fédéraux dans le choix des projets qui doivent être évalués.

La portée de la loi de même que ses intentions ont soulevé un tollé chez l'opposition et les groupes environnementaux, qui ont accusé Ottawa d'abandonner ses responsabilités fédérales en environnement au profit du développement des ressources.


PLUS: