NOUVELLES

LNH - Lock-out imminent, les discussions rompues jusqu'à la date butoir

15/09/2012 06:53 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

Le lock-out semblait imminent sur la Ligue nord-américaine de hockey sur glace, samedi, alors que les médias américains, citant Bill Daly le commissaire adjoint de la LNH, affirmaient qu'aucune réunion de négociation n'était planifiée d'ici minuit, heure-limite.

"Nous avons parlé avec le syndicat des joueurs ce (samedi) matin et compte tenu que rien de nouveau nous est proposé, et qu'aucune réponse substantielle n'a été donnée à notre proposition, nous n'avons rien à gagner à convenir d'une séance de négociations à l'heure qu'il est", a déclaré Daly sur ESPN.com.

"Je suis certain que nous allons rester en contact ces prochains jours", a-t-il néanmoins poursuivi.

Jeudi, le patron de la LNH Gary Bettman avait lui fait le voeu que le lock-out, qui serait le 2e en huit ans, soit décrété si une nouvelle convention collective n'était pas renégociée avec les joueurs avant dimanche, date de l'expiration de la présente convention collective.

Il avait justifié cette position en indiquant que les propriétaires de franchise avaient unanimement voté en faveur du lock-out sur ce même motif.

Si comme on s'y achemine le lock-out est décrété, l'actuelle offre des 30 propriétaires, refusée par les joueurs, sera sûrement retirée de la table des négociations, car les dirigeants pourraient ensuite durcir leur position.

La Ligue, qui cherche à réduire les coûts salariaux, propose de faire baisser de 57% à 46% la part des joueurs dans le partage des revenus. Le syndicat des joueurs (NHLPA) ne veut pas descendre en-dessous des 52,7%.

La saison régulière 2012-2013 ne doit pas débuter avant le 11 octobre.

Un lock-out avait raccourci la saison 1994-1995 et un autre, dix ans plus tard, avait forcé à l'annulation de la saison 2004-2005.

bb/nip/el

PLUS:afp