NOUVELLES

Les mineurs de Rustenburg annoncent "une marche pacifique" dimanche

15/09/2012 03:17 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

Les mineurs en grève de la ceinture de platine de Rustenburg, dans le nord de l'Afrique du Sud, annoncent une "marche pacifique" dimanche matin qui se rendra jusqu'au commissariat de police de la ville, après la spectaculaire descente de police et les heurts de samedi.

"Tout le monde sera là, il n'y aura pas de vandalisme, peut-être des bâtons, mais pas d'armes", a indiqué à l'AFP l'un des chefs des mineurs grévistes de la mine d'Amplats, qui se fait appeler Gadaffi.

"Ce sera une marche pacifique, mais je ne peux pas garantir qu'il n'y aura pas des (tirs de) balles en caoutchouc", a-t-il poursuivi, en référence aux incidents de samedi, où la police a dispersé des mineurs à Marikana, un site proche de Rustenburg, en tirant des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc qui ont fait plusieurs blessés.

Dimanche, sera la journée marquant exactement un mois après la fusillade de Marikana du 16 août, qui a fait 34 morts lorsque la police a ouvert le feu sur des mineurs en grève sur ce site exploité par Lonmin.

Le point de rencontre pour tous les mineurs de la zone, y compris ceux de Lonmin, est fixé à un carrefour à l'extérieur de la ville à partir de 8h00 (06h00 GMT).

clr-cpb/aub

PLUS:afp