NOUVELLES

Le Parlement yéménite ne veut pas de présence de Marines à Sanaa

15/09/2012 12:04 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

Le Parlement yéménite a rejeté samedi la présence de Marines au Yémen pour protéger l'ambassade américaine contre les assauts éventuels de manifestants protestant contre un film hostile à l'islam.

Dans un communiqué, le Parlement a affirmé son "rejet de toute forme de présence étrangère" au Yémen et affirmé que c'est le gouvernement qui doit assurer la protection des ambassades étrangères dans le pays.

Le Pentagone a annoncé après les violences de jeudi l'envoi d'une équipe de Marines pour protéger l'ambassade américaine au Yémen. Ce déploiement d'environ 50 soldats au Yémen est "une mesure de précaution", a précisé le porte-parole du département de la Défense, George Little.

Quatre personnes ont été tuées jeudi lors de heurts entre la police et des manifestants protestant près de l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa contre un film américain dénigrant l'islam.

Des milliers de manifestants ont pris d'assaut le complexe de l'ambassade, pourtant entouré de strictes mesures de sécurité. Ils ont escaladé la grille et pénétré dans l'enceinte de la chancellerie où ils ont mis le feu à des voitures diplomatiques avant d'être dispersés.

Le président Barack Obama avait exprimé son "inquiétude pour la sécurité" des diplomates et de l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi.

jj/mh/tp

PLUS:afp