NOUVELLES

Le pape lance un appel en faveur de la liberté religieuse au Moyen-Orient

15/09/2012 07:18 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

BEIRUT - BEYROUTH (Sipa) — Le pape Benoît XVI a lancé samedi, au deuxième jour de sa visite au Liban, un appel en faveur de la liberté religieuse au Moyen-Orient, en la qualifiant de fondamentale pour la stabilité dans cette région du monde.

"N'oublions pas que la liberté religieuse est un droit fondamental dont découle beaucoup d'autres droits", a-t-il déclaré, s'exprimant en français devant des responsables du gouvernement, des diplomates étrangers et des dirigeants religieux au Palais présidentiel, situé dans la banlieue sud de Beyrouth.

Il a remarqué que les chrétiens et les musulmans au Liban partageaient le même espace -parfois dans la même famille- et il s'est interrogé: "Si c'est possible dans des familles, pourquoi pas dans des sociétés entières?" Les mariages au sein desquels mari et femme appartiennent à différents mouvements religieux sont assez fréquents au Liban.

Pour le pape, la liberté de pratiquer sa religion "sans danger" doit "être possible pour tout le monde".

Le souverain pontife est arrivé au Liban vendredi pour une visite de trois jours, porteur d'un message de paix pour le Proche et le Moyen-Orient, alors que la région est secouée par la guerre civile en Syrie ainsi que des manifestations contre un film islamophobe. Elles ont fait un mort et 25 blessés au Liban vendredi.

Avec près de 40% de chrétiens, des catholiques maronites pour la plupart, sur une population de quatre millions d'habitants, le Liban est le pays de la région abritant en proportion la plus importante communauté chrétienne.

pyr/v0115

PLUS:pc