NOUVELLES

Le Festival du film grolandais débarque à Toulouse

15/09/2012 08:01 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

TOULOUSE, France - Le Festival international du film grolandais, émanation de l'émission culte de Canal+ présentée par Jules-Edouard Moustic, s'ouvrira lundi pour une semaine à Toulouse à l'occasion des 20 ans du programme télévisé iconoclaste.

Le Groland est un pays de fiction, imaginé en 1992 par l'équipe de Jules-Édouard Moustic pour les besoins de diverses émissions d'humour et de divertissement

Après cinq éditions à Quend-Plage-les-Pins (Somme), ce festival s'installe cette année en Haute-Garonne sous l'impulsion de l'association A Côté, qui réunit d'irréductibles Grolandais locaux.

Au sein des structures de cinéma d'art et d'essais de la ville, il propose une soixantaine de films et de courts métrages, ainsi qu'une rétrospective de films au goût du Groland.

Neuf films, inédits en France, sont en compétition pour gagner l'Amphore d'or, la récompense suprême qui sera décernée le 23 septembre par le réalisateur Bertrand Blier, président du jury.

Des membres de l'émission télévisée, comme Benoît Delépine et Gustave Kervern, seront présents à Toulouse durant cette semaine de compétition cinématographique.

«Nous sommes ravis d'organiser ce festival à Toulouse car nous entretenons de bonnes relations avec le réseau des cinémas indépendants de cette ville, tout à fait dans l'esprit du festival qui veut mettre en lumière des films peu connus, peu distribués, souvent en manque de financement», souligne Benoît Delépine, alias Michael Kael, reporter international du Groland.

«Les films qualifiés pour la compétition sont avant tout drôles, engagés, bizarres, spéciaux ou tout à la fois. L'important, c'est de sortir des sentiers battus, de défendre la liberté de création et l'esprit du film indépendant», ajoute Benoît Delépine.

Des expositions et des conférences sur le monde de Groland sont également programmées au Muséum d'histoire naturelle de Toulouse et dans les cinémas accueillant le festival. Fidèle à l'esprit potache de l'émission, de nombreuses animations, autour de Christophe Salengro, le président de la Présipauté de Groland, sont prévues.

Un bain de foule du président doit avoir lieu le 22 septembre, à 18 h au départ de la place du Capitole. Le président défilera à bord d'un lit à baldaquin, escorté par les Majoret's de Blagnac, une association regroupant des hommes grimés en majorettes, qui devront lui dénicher sept vierges...

«Depuis vingt ans, la communauté grolandaise bouge, s'agrandit et compte des personnes très variées, allant du médecin au chef d'entreprise, en passant par les chômeurs», assure Benoît Delépine. «L'important, c'est pourquoi ils se sentent grolandais».

En 2005, la première édition du Festival du film grolandais, qui se définit comme un anti-festival de Cannes, avait réuni près de 20 000 personnes à Quend-Plage-les-Pins. La manifestation a été suspendue en 2009.

PLUS:pc