NOUVELLES

Lakhdar Brahimi affirme que le conflit en Syrie constitue une menace pour la paix dans le monde

15/09/2012 06:44 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

DAMASCUS, Syria - DAMAS (Sipa) — Le nouveau représentant spécial conjoint des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, a affirmé samedi à Damas que le conflit dans ce pays constituait une menace pour la paix dans le monde.

Il a ajouté que cette crise, qui a commencé il y a 18 mois, s'aggrave. La guerre civile constitue une menace pour le peuple syrien, la région et le "monde entier", a-t-il souligné.

"Le fossé entre les parties est très important", a-t-il dit. Mais il a ajouté: "Un terrain d'entente existe car les Syriens aiment leur pays. Ils veulent la paix dans leur pays, et nous pouvons peut-être les aider à y parvenir".

"Je répète que je n'ai actuellement pas de plan. Nous allons rédiger un plan de travail après avoir écouté toutes les parties (...), en espérant que ce plan ouvrira la voie au salut de la Syrie", a-t-il également déclaré.

Lakhdar Brahimi s'est exprimé lors d'une conférence de presse à Damas, après sa première rencontre avec le président Bachar el-Assad. C'est sa première visite en Syrie depuis sa prise de fonction, alors que les combats se poursuivent dans le pays.

Le nouveau représentant spécial conjoint des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie a succédé à ce poste à l'ancien secrétaire général de l'ONU Kofi Annan. Ce dernier a démissionné le 2 août, après avoir échoué à imposer un cessez-le-feu alors que la Syrie s'enfonçait dans la guerre civile.

pyr/AP-v0106-v0129

PLUS:pc