NOUVELLES

France - 5e journée: Lille et Bordeaux la tête ailleurs avant l'Europe

15/09/2012 04:31 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

Lille et Bordeaux, la tête vraisemblablement déjà tournée vers la coupe d'Europe, ont été tenus en échec à Troyes (1-1) et Valenciennes (0-0) samedi lors de la 5e journée du championnat de France, qui a vu le Paris SG battre vendredi Toulouse (2-0) et monter provisoirement sur le podium.

Le coup semble cependant plus rude à encaisser pour les Dogues car il confirme leur démarrage en demi-teinte et leur 11e place. D'autant que le Losc, déjà coutumier du fait la saison passée, est trop souvent trahi par sa défense, à l'image de l'égalisation concédée à la 88e minute face au dernier, sur un but du revenant Grax.

Payet avait pourtant fait le nécessaire pour donner l'avantage d'une frappe précise avant la pause. Mais en toute fin de match, son équipe a voulu gérer avant de craquer sous la pression adverse. Une seule victoire en cinq journées et avant d'accueillir Borisov, les Nordistes devront rapidement changer de visage...

Celui de Bordeaux n'était pas mauvais à Valenciennes (6e), mais malgré les fulgurances d'Obraniak, il n'a pas réussi à tromper Penneteau.

Avant de recevoir Bruges jeudi il n'y a rien de réellement inquiétant même si les Girondins, 4e après leur 3e nul d'affilée en championnat alors qu'ils avaient commencé par deux victoires, doivent quand même veiller à ne pas tourner en rond.

Marseille (1er, 12 points) et Lyon (2e, 10 points), les deux derniers européens, auront donc dimanche l'occasion respectivement à Nancy et contre Ajaccio de faire fructifier leur avance.

Vendredi, le PSG a, lui, fini de prendre son temps après un mois de réglages. En mettant proprement fin (2-0) à l'invincibilité de Toulouse (7e) notamment grâce au 5e but d'Ibrahimovic, les Parisiens commencent à trouver leur rythme de croisière et montent sur le podium (9 points).

Piégé (3-1) par le promu Reims (8e), le champion en titre Montpellier n'en finit plus lui de couler (16e) et la venue d'Arsenal laisse redouter le pire...

Un sort identique attendait Sochaux en cas de 5e défaite d'affilée à Saint-Etienne, mais celle-ci n'est finalement pas venue. La chance a peut-être tourné pour les Lionceaux, bien aidés par l'exclusion de Brison dès la 10e minute. Cela n'a pas empêché les Doubiens de souffrir, mais Doubaï d'un splendide retourné sur corner a offert un bol d'air inespéré (1-0) au 19e.

Comme Sochaux, Nice et Evian ne comptaient aucune victoire avant la journée et comme les Sochaliens, ils ont mis fin à la série.

Restant eux sur trois nuls, les Aiglons de Puel ont renoué avec le succès. Et même de belle manière (4-2) contre Brest.

Quant à Evian, la première victoire a également été large (3-0) aux dépens de Bastia, grâve notamment à l'inusable Barbosa (36 ans), auteur d'un doublé qui permet à Evian de devenir 15e.

Grâce au sursaut des mauvais élèves, Rennes (18e) se retrouve même relégable avant d'acceuillir Lorient (5e) dimanche lors du derby breton.

cd/nip

PLUS:afp