NOUVELLES

Film anti-islam: les shebab somaliens appellent à attaquer l'Occident

15/09/2012 05:34 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

Les islamistes somaliens shebab ont appelé samedi les Somaliens à attaquer l'Occident en représailles au film dénigrant l'islam qui a enflammé une partie du monde musulman.

A Mogadiscio, des petits groupes de manifestants ont défilé pacifiquement vendredi et samedi en scandant des slogans contre le film "Innocence des Musulmans", dont des extraits, diffusés sur internet, ont déclenché des manifestations souvent violentes et parfois meurtrières dans le monde musulman.

"Les moudjahidine shebab exhortent les Somaliens à montrer leur amour de l'islam et particulièrement de notre prophète Mahomet en menant des attaques contre l'Occident", a déclaré à l'AFP par téléphone le porte-parole des insurgés somaliens, Ali Mohamud Rage.

Vendredi, des manifestants avaient brûlé un drapeau américain à Bulloburte, une localité sous contrôle shebab dans la région de Hiran, dans le centre du pays. Les shebab ont essuyé une série de revers militaires et perdu successivement la quasi-totalité de leurs bastions, depuis qu'ils ont été chassés en août 2011 de la capitale, mais ils contrôlent toujours de vastes portions du sud et du centre du pays.

"Les attaques injustifiées contre le prophète Mahomet ne sont pas le fait d'entreprises médiatiques ou des réalisateurs, mais ont été clairement ordonnées par des gouvernements occidentaux", a-t-il ajouté. "De grands sacrifices sont nécessaires quand votre pays est occupé et votre religion assiégée", a-t-il poursuivi.

Samedi une personnalité spirituelle reconnue de la capitale, Abdullah Cheikh Osman, modéré connu pour être hostile aux shebab, est allé s'entretenir avec une poignée de manifestants. Il a appelé les musulmans à "ne pas tuer des innocents pour quelque chose qu'ils n'ont pas fait".

"L'homme qui a fait ce film répugnant est l'al-Qaïda des chrétiens. Si les musulmans créent le chaos ils récompensent ce fou", a-t-il expliqué à l'AFP. Ce "n'est pas une personne religieuse, mais un individu insensé qui n'aime pas l'harmonie entre personnes de croyances différentes", a-t-il ajouté.

amu-ayv/sd

PLUS:afp