NOUVELLES

Espagne - 4e j.: Barcelone écrase Getafe et met la pression sur le Real

15/09/2012 04:11 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

Le FC Barcelone s'est aisément imposé (4-1) à Getafe, samedi lors de la 4e journée de Liga, grâce notamment à un doublé de Messi, et, assuré de garder la tête, compte provisoirement 8 points d'avance sur le Real Madrid qui jouait en soirée chez le FC Séville.

Au classement, les Blaugrana comptent 12 points sur 12 possibles, soit deux de mieux que leur dauphin Malaga, qui l'a lui emporté à domicile face à Levante (3-1).

Samedi, avec une équipe largement remaniée compte tenu des blessures et de la proximité du premier match de Ligue des champions contre le Spartak Moscou (mercredi), le Barça n'a pas dû s'employer outre mesure pour s'imposer.

Messi, ménagé à l'entame de match et entré seulement à l'heure de jeu, a cependant trouvé le moyen de signer un doublé. Thiago et Montoya ont assumé eux respectivement les tâches d'Iniesta, blessé et d'Alves, sur le banc.

Puyol, à peine remis d'une fracture de la pommette droite, est lui aussitôt retourné à l'infirmerie après une blessure au genou gauche survenue à la 53e. Le capitaine catalan est toutefois sorti sans civière.

Mais même avec cette version light, les Barcelonais n'ont pas eu à puiser dans leurs ressources face à un Getafe replié sur ses buts et exploitant mal ses quelques contre-attaques.

Après un début un rien chaotique, où les deux équipes perdaient de nombreux ballons, le Barça se montrait le premier dangereux. A la 26e, Thiago, de retour après une fissure d'un tibia qui l'avait notamment privé de jeux Olympiques perforait la défense adverse et voyait sa frappe du droit se fracasser sur la barre du gardien Moya.

Quelques minutes plus tard, Fabregas perçait la défense madrilène d'une manière semblable. Dans son slalom, l'ancien Gunner perdait certes le ballon, mais Adriano le récupérait pour prolonger sa course dans les filets (1-0, 32).

Face à un Getafe qui n'avait alors qu'un coup franc assez inoffensif de Pedro Leon à se mettre sous la dent (24), le Barça s'offrait une occasion supplémentaire signée Thiago, dont la reprise du droit était bien détournée par Moya (35).

La deuxième période devait se dérouler sur le même mode, les Blaugrana appuyant même davantage sur l'accélérateur avec l'entrée de Messi.

A la 67e, l'Argentin se procurait un penalty évident pour une faute de Miguel Torres, mais l'arbitre ne bronchait pas. Il décidait en revanche d'indiquer le point de penalty quand Pedro était fauché par Valera. Messi ne tremblait pas (2-0, 74).

Quatre minutes plus tard, "el Diez" inscrivait son doublé à la conclusion d'une belle action construite côté droit (3-0, 78).

Getafe, timoré et sans idées, réduisait tout de même le score sur l'une des rares frappes décochées durant le match, signée Sarabia (3-1, 80). Mais Villa, entré en jeu, faisait aussitôt taire ces velléités de réveil par un dernier but (90+1).

cle/nip

PLUS:afp