NOUVELLES

Drew Willy obtiendra son premier départ en carrière face aux Alouettes

15/09/2012 07:06 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

MONTRÉAL - Drew Willy pourra enfin montrer de quoi il est capable.

La recrue de 25 ans remplacera le quart Darian Durant, qui connaît quelques difficultés, alors que les Roughriders de la Saskatchewan rendront visite aux Alouettes de Montréal au Stade Percival-Molson, dimanche.

Willy a démontré de belles choses quand il est venu en relève à Durant lors des deux dernières victoires des Roughriders survenues face aux Blue Bombers de Winnipeg.

«Je m'habitue au style de jeu de la LCF, je me sens mieux à chaque match, a déclaré l'ancien quart vedette de l'Université de Buffalo. Nous affrontons un bon adversaire, je dois donner tout ce que j'ai.»

Les Alouettes (6-4) tenteront de se relever après avoir encaissé un écrasant revers de 43-10 contre les Lions de la Colombie-Britannique la semaine dernière. La séquence de deux victoires des Roughriders (5-5) a quant à elle mis fin à une série de cinq défaites.

Willy a pris la relève à Durant au troisième quart du match remporté 52-0 face aux Blue Bombers il y a deux semaines. Il avait alors complété six de ses sept passes pour des gains de 54 verges.

Le quart de six pieds quatre pouces a aussi bien fait la semaine dernière quand Durant s'est blessé à la hanche au premier quart du match contre Winnipeg.

Il a réussi 25 de ses 33 passes pour des gains de 286 verges et deux touchés. Il a également lancé une interception alors que les Roughriders l'ont emporté 25-24.

Willy a été le quart plus utilisé lors des entraînements cette semaine, mais l'entraîneur Corey Chamblin a attendu jusqu'à samedi pour nommer son quart partant. Durant était sur le terrain, mais il n'était pas très impliqué.

Chamblin a indiqué que Durant devait courir avec le ballon aussi bien qu'il ne le lance pour connaître du succès. Il a aussi confiance en Willy.

«Il a été phénoménal sur la dernière poussée offensive contre Winnipeg, a-t-il dit. Il est très calme. Lorsqu'il fait un mauvais jeu, il le sait et il fait tout pour le corriger sur le jeu suivant.»

Willy aura fort à faire dimanche à Montréal. Depuis leur retour dans la ligue en 1996, les Alouettes maintiennent une fiche de 13-3 à domicile face à la Saskatchewan. Au cours de cette période, Montréal n'a perdu que huit des 32 affrontements entre les deux équipes.

Les Roughriders ont défait les Alouettes 27-24 à Montréal l'an dernier lorsque Anthony Calvillo a quitté le match en raison d'une blessure.

Même si Willy a bien fait dernièrement, le fait d'affronter un quart substitut devrait profiter aux Alouettes, qui tenteront de se remettre de la cuisante défaite de la semaine dernière.

«Nous avons un grand respect pour Willy et son équipe croit en lui, a déclaré l'entraîneur des Alouettes Marc Trestman. Nous ne voulons toutefois pas le laisser signer sa première victoire contre nous.»

Calvillo croit qu'il est important de rebondir pour les Alouettes. Depuis 2008, ils maintiennent une fiche de 6-0 lors des rencontres qui suivent des défaites encaissées par une marge de 17 points et plus.

«Nous avons fait beaucoup trop d'erreurs mentales, a dit Calvillo. Nous devons revenir au style de jeu que nous pratiquions lors des quatre matchs précédents. Nous avons eu une bonne semaine d'entraînement et je crois que nous nous relèverons.»

PLUS:pc