Couche-Tard: les syndiqués se rassemblent, un an après une fermeture contestée

Publication: Mis à jour:
COUCHE TARD
PC

MONTRÉAL - Un an après la fermeture d’un dépanneur Couche-Tard de Montréal dont les employés venaient de se syndiquer, des travailleurs de l’entreprise affiliés à la CSN se sont réunis samedi midi devant leur ancien commerce.

Pour souligner le premier anniversaire de ce que le syndicat qualifie d'une «fermeture sauvage», les travailleurs de Couche-Tard ont tenu un événement familial destiné à rappeler à la direction qu'ils se battront jusqu'au bout pour la reconnaissance de leurs droits.

Depuis cette fermeture en 2011, les employés de six autres dépanneurs de la chaîne se sont syndiqués. Les négociations pour conclure des premiers contrats de travail sont en cours dans plusieurs de ces établissements.

La CSN représente actuellement près d'une centaine de travailleurs de Couche-Tard.

Deux autres dépanneurs de Montréal ont été fermés par l'entreprise. Les audiences sur ces deux fermetures ont repris le 5 septembre à la Commission des relations du travail.

Pour les employés de Couche-Tard, la CSN recherche des augmentations de salaire allant jusqu'à 12,80 $ l'heure, ainsi que quatre journées de maladie payées.

La centrale syndicale signale qu’au cours de l'été, Alimentation Couche-Tard a dévoilé une augmentation de 24 pour cent de ses profits en un an. Elle souligne également que l’entreprise a fait l’acquisition de nouveaux dépanneurs un peu partout dans le monde, dont les établissements syndiqués de la chaine Statoil, en Norvège.

Le vice-président de la CSN, Jean Lacharité, affirme qu'Alimentation Couche-Tard, avec cette acquisition, se place dans une situation inconfortable.

«L'ironie du sort fait en sorte qu'en faisant l'acquisition de Statoil en Europe, il se retrouve avec une entreprise très fortement syndiquée. Ils reconnaissent la syndicalisation en Norvège, mais ne veulent pas le faire au Québec», a affirmé M. Lacharité.

Sur le web

Couche-Tard - CSN

Syndicalisation chez Couche-Tard: Alain Bouchard brise le silence ...

Couche-Tard sans syndicat? | Débat du jour

Couche-Tard: une nouvelle tentative de syndicalisation | Le Devoir

Syndicalisation chez Couche-Tard - Le voeu d'une infime minorité ...

Un syndicat dans un 7e dépanneur Couche-Tard

Couche-Tard : dépôt d'une nouvelle demande de syndicalisation