NOUVELLES

WRC - Rallye de Grande-Bretagne: Ford pousse, Loeb en embuscade

14/09/2012 06:52 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Les Ford, avec Jari-Matti Latvala en tête et Petter Solberg 3e, encadraient le Français Sébastien Loeb (Citroën) vendredi à la mi-journée, après les trois premières spéciales de la 1re journée du rallye de Grande-Bretagne, 10e épreuve du Championnat WRC.

Les écarts minimes (3.3 de retard pour Loeb, 5.3 pour Solberg) laissaient augurer une belle bataille dans les chemins plutôt boueux du centre du pays de Galles.

Malgré le changement de date -- de novembre à mi-septembre --, le vainqueur de l'an dernier Latvala n'a pas semblé décontenancé. Et pour cause, l'humidité est tout de même présente dans les spéciales même si le brouillard habituel n'est pas de la partie.

Latvala ne s'est pas fait prier pour mettre tout le monde d'accord dans la 3e spéciale, reléguant Loeb à 5 secondes et Solberg à plus de 9 secondes.

"C'est ma spéciale favorite. On devrait avoir plus de spéciales comme celle-ci", s'est réjoui celui qui a fait ses débuts en rallye en... Grande-Bretagne en 2002.

Vainqueur de la super spéciale mercredi, Sébastien Loeb a fait le choix de s'élancer en 3e position, afin d'éviter les désagréments liés au fait d'ouvrir la route alors que des pluies pour la nuit avaient été annoncées.

"J'ai fait une bonne spéciale et la bataille avec les Ford est vraiment dure donc on doit pousser", a commenté l'octuple champion du monde à la mi-journée. "C'est très glissant, on a de sacrés glissements et ce n'est pas facile de garder la voiture sur la route", a-t-il ajouté.

Son principal rival pour le titre, le Norvégien Petter Solberg se montrait lui moins satisfait de son choix de ne prendre qu'un seul jeu de pneus neufs pour la matinée.

Trois nouvelles spéciales sont programmées dans l'après-midi, avec un retour vers Cardiff au terme de cette première journée.

fbr/chc

PLUS:afp