NOUVELLES

Violences au Proche-Orient "injustifiables", selon le Conseil de sécurité

14/09/2012 09:10 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Le Conseil de sécurité de l'ONU a qualifié "d'injustifiables" vendredi les violences contre des missions diplomatiques, notamment américaines, et rappelé l'obligation des pays hôtes de protéger les locaux et leur personnel.

Dans une déclaration adoptée vendredi soir, les 15 pays membres du Conseil ont "condamné dans les termes les plus fermes la série d'attaques violentes" contre ces missions et "réaffirmé que ces actes étaient injustifiables quelles que soient leurs motivations, leurs auteurs" et les circonstances.

Soulignant leur "profonde inquiétude", ils ont réaffirmé "le principe fondamental de l'inviolabilité des locaux diplomatiques et consulaires", ainsi que "l'obligation pour les gouvernements hôtes" de protéger ces locaux et les agents diplomatiques et consulaires, notamment aux termes des conventions de Vienne.

Ils soulignent "que la nature même des locaux diplomatiques est pacifique et que les diplomates ont parmi leurs fonctions essentielles de promouvoir une meilleure compréhension entre les pays et les cultures".

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté vendredi notamment dans le monde arabe pour dénoncer un film dénigrant l'islam, réalisé aux Etats-Unis, ce qui a déclenché de nouvelles violences faisant cinq morts, notamment en Tunisie et au Soudan.

Le film, dont des extraits ont été diffusé sur le site YouTube et dans lequel les musulmans et le prophète Mahomet sont présentés comme immoraux et brutaux, a enflammé la rue mardi en Egypte et en Libye, avant que les protestations, visant notamment les ambassades américaines mais aussi l'ambassade allemande à Khartoum, ne s'étendent à d'autres pays.

L'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, Chris Stevens, a péri mardi dans une attaque du consulat de Benghazi (est).

avz/are

PLUS:afp