NOUVELLES

USA: la "Reine du Pacifique" nie être une trafiquante de drogue

14/09/2012 04:49 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

La Mexicaine Sandra Avila Beltran, la "Reine du Pacifique" extradée début août aux Etats-unis pour trafic de drogue, a affirmé être innocente, vendredi devant un tribunal de Floride (sud-est).

Agée de 52 ans, Sandra Avila Beltran avait été remise le 9 août aux autorités américaines pour répondre devant un tribunal fédéral floridien à des accusations d'association de malfaiteurs et de trafic de drogue.

"Nous clamons son innocence pour toutes les charges" pesant contre elle, a déclaré son avocat Stephen Ralls vendredi.

Acceptant la déclaration d'innocence, la juge Otazo Reyes devra décider la semaine prochaine si elle accepte le report du procès -devant débuter le 24 septembre- demandé par la défense, qui estime avoir besoin de plus de temps pour se préparer.

Mme Beltran, importante figure du cartel de Sinaloa, est accusée d'association de malfaiteurs et de trafic de stupéfiants pour avoir, de 1999 à 2004, importé et tenté de distribuer de la cocaïne aux Etats-Unis.

Le 14 août, l'accusée a comparu pendant vingt minutes devant le juge de la cour fédérale de Miami Patrick White, qui lui a refusé, par peur d'une fuite à l'étranger, la liberté conditionnelle demandée par son avocat.

Avila Beltran avait été arrêtée le 28 septembre 2007 au sud de Mexico. Dans un premier temps, ses avocats avaient réussi, par trois recours, à éviter son extradition vers les Etats-Unis.

Les frasques amoureuses de la "Reine du Pacifique", poursuivie par la police et l'armée mexicaines sur fond de trafic de drogue, ont inspiré de nombreux livres.

pb/are/sat

PLUS:afp