NOUVELLES

URGENT ¥ Les Arabes n'ont pas "troqué la tyrannie d'un dictateur pour celle des foules" (Clinton)

14/09/2012 03:04 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Hillary Clinton a déclaré vendredi que les pays du Printemps arabe ne s'étaient pas affranchis de la "tyrannie d'un dictateur" pour se retrouver sous celle "des foules", en allusion aux manifestations antiaméricaines dans le monde musulman.

"Les peuples d'Egypte, de Libye, du Yémen et de Tunisie n'ont pas troqué la tyrannie d'un dictateur pour la tyrannie des foules", a lancé la chef de la diplomatie américaine, dans un discours solennel depuis la base aérienne d'Andrews dans le Maryland (est), lors d'une cérémonie pour le retour des dépouilles des quatre Américains, dont l'ambassadeur Chris Stevens, tués mardi dans l'attaque du consulat de Benghazi, en Libye.

nr/sam

PLUS:afp