NOUVELLES

Un volcan en éruption force 33 000 personnes à évacuer le secteur au Guatemala

14/09/2012 12:02 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

GUATEMALA CITY - Un volcan en éruption situé près de l'un des sites touristiques les plus populaires du Guatemala a forcé l'évacuation de plus de 33 000 personnes, ont annoncé jeudi les autorités.

Le chef des services d'urgence, Sergio Cabanas, a indiqué que les habitants évacués résidaient dans 17 villages près du Volcan de Fuego («Volcan de feu»), qui se trouve à environ 16 km de la ville coloniale d'Antigua.

Selon les autorités, le volcan de 3763 mètres de haut a craché de la lave et des cendres sur une distance de 600 mètres. Les sismologues ont aussi rapporté une série d'explosions provenant de son cratère.

La cendre se déplaçait en direction du sud-sud-est et les autorités ont assuré que le centre du pays, plus touristique, n'était pas pas en danger pour le moment et ce, bien qu'ils s'attendaient à ce que l'éruption continue pendant encore 12 heures.

Des centaines de voitures, de camions et d'autobus recouverts de cendre grisâtre se sont éloignés du volcan en empruntant une autoroute pavée de deux voies qui mène à la ville de Guatemala.

Des dizaines de personnes se sont entassées dans les boîtes des camions, tandis que d'épais nuages de cendre continuaient de bloquer la visibilité à plus de trois mètres dans le secteur qui entoure le volcan. Les aînés, les femmes et les enfants ont rapidement rempli de vieux autobus scolaires et des ambulances qui les ont évacués de la région.

Les autorités ont créé un refuge dans une école primaire de Santa Lucia, le village le plus près du volcan. Dès jeudi soir, les gens ont commencé à l'occuper, la plupart d'entre eux des femmes et des enfants qui, couvertures à la main, se dirigeaient vers les classes vides.

Les autorités de l'État de Chiapas, dans le Mexique voisin, ont quant à eux assuré surveiller la situation, par crainte que les vents puissent pousser les cendres vers le Mexique.

PLUS:pc