NOUVELLES

Un témoin surprise s'ajoute à une enquête sur le suicide d'un soldat canadien

14/09/2012 01:35 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

OTTAWA - Un témoin de dernière minute a été ajouté à une audience publique sur le suicide d'un soldat canadien, et le geste a suscité de vives objections de la part d'avocats du gouvernement fédéral.

Selon Mark Freiman, qui représente la Commission des plaintes concernant la police militaire, le témoin ne s'est manifesté que récemment et sa déclaration aurait un impact important sur l'enquête entourant les suites de la mort du caporal Stuart Langridge.

Ce nouveau témoin est Kirk Lackie, un ami du défunt.

Aux yeux de l'avocate Elizabeth Richards du ministère de la Justice, toutefois, l'ajout d'un nouveau témoin pourrait se révéler injuste envers les policiers militaires accusés d'avoir mené une enquête partiale sur le suicide.

Me Richards dit également être inquiète du fait que M. Lackie possède un dossier criminel et que la Couronne ne sait que peu de choses à son sujet.

Le président de la commission doit entendre les arguments sur cette question plus tard vendredi.

PLUS:pc