NOUVELLES

Toujours sous l'effet du plan de la Fed, le TSX réalise des gains appréciables

14/09/2012 04:37 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de vendredi sur un gain appréciable pour une deuxième journée consécutive, les opérateurs continuant de réagir avec enthousiasme au programme de relance économique annoncé jeudi par la Réserve fédérale des États-Unis.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 139,31 points pour terminer à 12 499,47 points, ce qui lui permet d'afficher un gain de 1,88 pour cent sur l'ensemble de la semaine. La Bourse de croissance TSXV s'est emparée de 15,22 points à 1318,11 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,3 cent US à 102,97 cents US, certains coutiers ayant profité des forts gains du huard ces derniers jours pour retirer leurs profits.

Le huard a pris plus de deux cents US au cours des sept dernières séances. Il a notamment profité de l'annonce par la Banque centrale européenne d'un programme d'achats obligataires pour garder sous contrôle les coûts d'emprunt des pays de la zone euro en difficulté et de la spéculation au sujet d'une intervention de la Fed — laquelle s'est finalement concrétisée jeudi.

Les principaux indices boursiers américains ont aussi grimpé vendredi. La Fed a annoncé la veille qu'elle dépenserait 40 milliards $ US par mois dans le cadre d'une nouvelle ronde d'achat d'obligations visant à garder les taux d'intérêt à leur faible niveau, pour encourager l'emprunt et appuyer la lente reprise du secteur immobilier.

La banque centrale américaine a indiqué que son programme serait en vigueur tant que le marché de l'emploi ne donnerait pas des signes d'amélioration substantielle.

«Le seul élément de ce plan auquel je n'étais pas sûr que la Fed voudrait consentir était l'absence d'une durée précise dans le temps», a noté Bob Gorman, stratège de portefeuille en chef chez TD Waterhouse.

«Et en fait, cela a aussi pour conséquence d'enlever la question au sujet de ce qu'elle va faire ensuite — elle nous dit, OK, ceci est en vigueur jusqu'à la semaine des quatre jeudis ou jusqu'à ce que le chômage n'atteigne sept pour cent (il est actuellement de huit pour cent), selon ce qui se présentera en premier.»

L'argent de la Fed sera investi dans des billets adossés à des créances hypothécaires.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a terminé en deçà des sommets atteints en cours de séance, mais a tout de même dégagé un gain de 53,51 points à 13 593,37 points. L'indice composé du Nasdaq a gagné 28,12 points à 3183,95 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 5,78 points à 1465,77 points.

À Toronto, le secteur des métaux de base a avancé de près de quatre pour cent — la plus forte croissance du parquet. Le cours du cuivre a poursuivi son envol des derniers jours en s'emparant de 12 cents US pour clôturer à 3,83 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York. Ce métal, qui est pratiquement considéré comme un indicateur économique en soi tellement il est utilisé dans un grand nombre d'industries, a avancé de 19 cents US au cours de la dernière semaine.

L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a pris 1,58 $ à 33,02 $ tandis que celle de First Quantum Minerals (TSX:FM) s'est emparée de 33 cents à 23,11 $.

Le cours du lingot d'or a avancé de 60 cents US à 1772,70 $ US l'once à New York, après avoir bondi de près de 40 $ US jeudi. Le secteur aurifère de la Bourse torontoise a pris environ 2,7 pour cent, l'action de Barrick Gold (TSX:ABX) s'étant appréciée de 87 cents à 41,19 $ tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a gagné 91 cents à 44,91 $.

Des inquiétudes géopolitiques — une vague de manifestations anti-américaines au Moyen — ont exercé une pression à la hausse sur le cours du pétrole. Des manifestants ont pris d'assaut vendredi le site des ambassades américaines dans la capitale du Yémen et au Soudan. La contestation s'est en outre poursuivie près de l'ambassade américaine au Caire, tandis que l'ambassadeur américain en Libye a été tué mardi.

Le cours du pétrole brut a gagné 69 cents US à 99 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, ce qui a aidé le secteur torontois de l'énergie à progresser de deux pour cent. L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a avancé de 1,14 $ à 34,32 $ tandis que celle de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) s'est améliorée de 85 cents à 33,67 $.

Les titres de la finance ont grimpé de près d'un pour cent, l'action de la Financière Manuvie (TSX:MFC) s'étant adjugé 50 cents à 12,64 $.

Le secteur des télécommunications a réalisé le plus important recul, tiré vers le bas par des actions comme celle Telus (TSX:T), qui a abandonné 97 cents à 60,73 $.

PLUS:pc