BIEN-ÊTRE

"Solid'Aktion Sénégal", un "We Are The World" africain contre les inondations

14/09/2012 10:45 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Près de 50 artistes ont enregistré un morceau en commun pour la première fois au Sénégal, sorte de version africaine du titre mondialement réputé We Are The World, dans le cadre d'une initiative baptisée Solid'Aktion Sénégal en faveur des victimes des inondations.

Le clip de cette chanson caritative, qui dure près de 11 minutes, a été posté jeudi sur le site d'hébergement de vidéos Youtube par le Studio Sankara, fondé par le rappeur Didier Awadi (http://www.youtube.com/watch?v=7a1CGVtx09Y).

On y voit défiler au total 47 chanteurs essentiellement sénégalais, mais aussi d'origines capverdienne et congolaise, adeptes de différents styles. Parmi eux, figurent des vétérans de renommée mondiale comme Idrissa Diop (bien Diop), Omar Pène, Ismaël Lô, Pape Fall, des vedettes plus jeunes comme Coumba Gawlo Seck, Carlou D., Titi, Adiouza, et des rappeurs comme Didier Awadi, Keyti, Xuman, Nix, Aladji Man.

Une demi-douzaine d'autres personnes ont participé au clip pour les choeurs ou comme instrumentistes, dont le guitariste Jimmy Mbaye.

"C'est la première fois qu'il y a autant d'artistes réunis sur un titre, ça ne s'était jamais fait", a précisé à l'AFP Didier Awadi, interrogé sur la vidéo.

Selon lui, tous "se sont mis ensemble pour lancer un signal fort de solidarité nationale par rapport aux inondations" ayant provoqué ces dernières semaines au Sénégal plusieurs morts et des milliers de sans-abri.

"On aimerait bien d'ici à un mois faire un concert et avoir quelques ressources pour les mettre à la disposition de deux ou trois associations qu'on aura clairement identifiées, qui ont des besoins bien clairs sur le terrain", a expliqué Didier Awadi.

"On a décidé de se mettre en association sur le modèle des +Restos du coeur+ (association caritative française, NDLR) et d'avoir une initiative de solidarité nationale. Chaque fois qu'il y aura besoin, on pourra se mettre ensemble", a-t-il ajouté.

Dans la nuit du 8 au 9 septembre, un concert en faveur des victimes des inondations avait été animé à Dakar par quatre ténors sénégalais : Youssou Ndour qui rechantait publiquement pour la première fois depuis sa nomination comme ministre de la Culture en avril, Omar Pène, Ismaël Lô et Thione Seck.

En 1984, la chanson We Are The World avait été enregistrée par un collectif de plusieurs dizaines d'artistes américains en faveur des victimes de la famine en Ethiopie.