NOUVELLES

Neil Armstrong, de la lune à l'océan

14/09/2012 08:37 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Les cendres de l'astronaute Neil Armstrong, premier homme à marcher sur la Lune, ont été dispersées vendredi dans l'océan atlantique.

Une cérémonie solennelle conforme aux dernières volontés de Neil Armstrong, mort le 25 août à l'âge de 82 ans, a eu lieu à bord du porte-avion américain USS Philippine Sea.

La dispersion des cendres avec tous les honneurs militaires et en présence de sa veuve, Carol Armstrong, a eu lieu au lendemain d'une commémoration à la cathédrale nationale de Washington.

Un petit pas pour l'homme

Commandant de la mission Apollo 11, il a été le premier homme à fouler le sol lunaire le 20 juillet 1969 en prononçant sa célèbre phrase. « C'est un petit pas pour l'Homme mais un grand pas pour l'humanité [One small step for [a] man, one giant leap for mankind]. »

Son coéquipier Edwin « Buzz » Aldrin a marché sur la Lune quelques instants plus tard. Le troisième membre de l'équipage Michael Collins était resté dans le module de commande resté en orbite autour de la Lune.

Neil Armstrong avait été choisi par la NASA pour être le premier sur la Lune parce qu'il était le seul civil de l'équipe, Edwin Buzz Aldrin et Michael Collins étant des militaires de formation.

La mission Apollo 11 avait failli avorter à la dernière minute à cause de problèmes informatiques forçant Armstrong à prendre les commandes manuelles du module lunaire pour alunir, il restait 25 secondes de carburant dans l'appareil.

En touchant la Lune, Armstrong, la NASA et les États-Unis damaient le pion à l'ancienne URSS dans la course spatiale. Les astronautes concrétisaient aussi le rêve du président John F. Kennedy qui avait accéléré le déroulement du programme spatial en déclarant, en 1961, que les États-Unis enverraient un homme sur la Lune et le ramèneraient sur Terre en toute sécurité avant la fin de la décennie.

Lisez aussi le dossier Espace lune

PLUS: