NOUVELLES

Mort de Peter Lougheed : le Canada se souvient d'un homme intègre

14/09/2012 11:33 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Depuis l'Asie, où elle se trouve pour une mission commerciale, la première ministre de l'Alberta a tenu a exprimé sa tristesse relativement à la mort de son prédécesseur de 1971 à 1985, Peter Lougheed, qui s'est éteint jeudi.

« Il était une puissante inspiration pour moi. Il était un modèle et un mentor autant personnellement que professionnellement, depuis que je l'ai rencontré il y a plusieurs années », a fait savoir Alison Redford, dans une déclaration écrite.

La chef de l'opposition Danielle Smith a aussi réagi, envoyant ses pensées à la famille et rappelant qu'il était un homme intègre.

« On se souviendra à jamais de M. Lougheed comme d'un homme qui s'est battu au nom des Albertains avec grande dignité et efficacité durant l'époque du Programme énergétique national, et qui a développé le Fonds du patrimoine albertain (Heritage Savings Trust Fund) pour que les prochaines générations puissent jouir de la richesse de nos ressources non renouvelables abondantes », a résumé la chef du Wildrose.

Chrétien le décrit comme un homme dur et un gentleman

Dans une entrevue menée vendredi matin dans sa résidence de Shawinigan au Québec, l'ancien premier ministre libéral fédéral Jean Chrétien a salué un « vrai gentleman ».

« Il était un homme dur, d'une certaine façon », s'est souvenu M. Chrétien, à propos de l'ancien politicien qui s'était parfois confronté à lui durant les négociations constitutionnelles du Canada dans le début des années 1980.

Jean Chrétien était ministre de la Justice dans le gouvernement Trudeau durant le rapatriement de la constitution en 1982.

L'héritage connu et moins connu de Lougheed

« J'ai toujours respecté son intégrité, sa façon de faire les choses [...] et le souci qu'il avait pour les gens », a pour sa part partagé Bill Purdie, député provincial de 1971 à 1986.

« Il était un grand chef et a mis l'Alberta sur l'avant-scène de plus d'une façon », a de son côté exprimé Marvin Moore, un ancien ministre sous M. Lougheed.

Éloquemment, le maire de Calgary Naheed Nenshi a lancé que « comme tout Albertain de ma génération, [je suis] un enfant de Lougheed ».

Le maire Nenshi a expliqué que M. Lougheed représentait l'Alberta qui a séduit tant d'étrangers, dont ses parents, afin qu'ils viennent s'établir et travailler dans la province.

PLUS: