Adapté du texte de Sharon Tanenbaum

Dans une étude publiée dans le journal Psychology of Women Quarterly en 2011, 93% des femmes ont admis être tombées dans le piège du dénigrement systématique, en comparant avec leurs amies les défauts de leur corps... peut-être dans l'attente d'un commentaire rassurant du genre «Mais non, tu as l'air superbe!».

Mais critiquer ses défauts physiques ne suffit pas à la plupart des femmes. Elles se rabaissent constamment, sapant leur confiance en elles et créant ainsi beaucoup de stress et d'anxiété dans leur vie quotidienne, explique la psychologue Shoshana Bennett. Le pouvoir des mots, en effet.

Il y a de nombreuses chances que vous fassiez de même, sans le réaliser.

Voyez avec notre album photos les petites phrases typiques que les femmes prononcent chaque jour, et transformez-les en pensées positives.

Loading Slideshow...
  • «Regardez mon bras qui pendouille»

    Lors d'un verre avec vos copines, la discussion tourne soudain en compétition de celle qui a le plus de défauts! <strong>La prochaine fois</strong>, essayez de vous valoriser et de faire des compliments sur leur physique à vos amies.

  • «Tu fais toujours... ou jamais»

    Votre conjoint laisse la vaisselle sale dans l'évier de la cuisine. Encore et encore. <strong>La prochaine fois</strong>, évitez ce type de comportement agressif et dites-lui plutôt: «J'ai un problème avec...», en le décrivant calmement afin de nuancer vos propos.

  • «Je suis une cochonne»

    Vous vous sentez coupable d'avoir englouti un sac entier de croustilles ou de bonbons... et vous vous confessez au premier venu. <strong>La prochaine fois</strong>, appréciez votre petite gâterie et dites: «Miam, c'était bon!».

  • «Je suis tellement désolé(e)!»

    Vous vous excusez pour un rien. <strong>La prochaine fois</strong>, gardez vos excuses pour quelque chose de <em>vraiment</em> important.

  • «Arrrgh, je suis trop stressé(e)»

    Vous avez une tonne de courriels non lus et une liste de chose à faire qui n'en finit pas? Évitez quand même de dire cette phrase! La prochaine fois, dites: «Je dois relever un défi», et mettez-vous en situation de trouver une solution tout en relativisant.

  • «Je ne peux pas me le permettre»

    Vous lorgnez une superbe paire de chaussures dans un magasin, ou un voyage dans le Sud alors que vous cherchez à prendre des vacances. <strong>La prochaine fois</strong>, restez en contrôle en affirmant: «Je choisis de ne pas dépenser d'argent là-dessus aujourd'hui.» Ça vous redonnera le pouvoir et vous laissera penser que vous pourriez avoir les moyens par la suite.