Quelque deux cents salafistes ont manifesté à Salé, près de Rabat, après la prière du vendredi, contre le film anti-islam produit aux Etats-Unis, déchirant et brûlant des drapeaux américains, a constaté un photographe de l'AFP.

Cette manifestation est intervenue à la mi-journée, à l'issue de la prière à laquelle avaient participé environ 1.000 personnes, devant la mosquée du quartier populaire Rahma de Salé, ville jumelle de la capitale.

Selon la même source, le groupe de 200 salafistes a bruyamment protesté et scandé des slogans contre le "satan américain". Ils ont piétiné, déchiré puis brûlé deux drapeaux américains. Peu de forces de l'ordre étaient présentes.

Préalablement, le prêche n'avait pas fait mention du film dénigrant l'islam, qui est à l'origine de violentes protestations dans le monde au cours des derniers jours, a précisé le photographe de l'AFP.

Au Maroc, dès mercredi, environ 300 personnes, essentiellement des jeunes, avaient manifesté de manière désordonnée devant le consulat des Etats-Unis à Casablanca, la plus grande ville du royaume (quatre millions d'habitants), pour dénoncer le contenu de ce film.

as-gk/sbh

Lancer le diaporama
 Masquer les vignettes
1 of 15
JOUER TOUS
ADVERTISEMENT