NOUVELLES

Le secteur canadien du transport aérien traverse une période d'agitation

14/09/2012 02:01 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

OTTAWA - Le secteur canadien du transport aérien traverse une période d'agitation dans un contexte d'incertitude économique et de concurrence accrue, affirme le Conference Board du Canada dans un rapport rendu public vendredi.

Le groupe de prévision économique d'Ottawa estime que l'industrie perdra 165 millions $ cette année, alors que les voyageurs d'affaires et d'agrément diminueront leurs dépenses en raison de l'incertitude entourant l'économie.

Michael Burt, responsable des tendances économiques industrielles au Conference Board, a indiqué que la crise de la dette européenne n'était pas terminée et que la reprise de l'économie américaine demeurait hésitante. Au pays, les Canadiens cherchent à payer leurs dettes et font de plus en plus preuve de prudence en ce qui a trait aux dépenses.

Compte tenu de la perte de confiance des consommateurs et du ralentissement de la croissance économique mondiale, les particuliers et entreprises canadiens vont vraisemblablement se montrer plus prudents lorsque viendra le moment de faire des dépenses de voyage lors des mois à venir, a-t-il ajouté.

L'an prochain, les transporteurs aériens canadiens vont réaliser des profits de 231 millions $, pour une modeste marge de profit de 1,2 pour cent — largement inférieure à la performance des années précédentes.

La bonne nouvelle est que les prix du carburant sont en baisse cette année, par rapport à 2011, lorsqu'ils avaient grimpé de plus de 30 pour cent et que l'industrie avait perdu plus de 900 millions $.

La concurrence est également en train d'augmenter au sein du secteur, Air Canada (TSX:AC.B) projetant de lancer un transporteur au rabais qui cherchera à séduire les voyageurs faisant actuellement affaire avec des sociétés comme Air Transat (TSX:TRZ.B) et Sunwing.

De son côté, WestJet (TSX:WJA) a signé des douzaines d'ententes de partenariat avec des lignes aériennes internationales telles que British Airways et American Airlines, afin que davantage de voyageurs passent par son réseau.

PLUS:pc