NOUVELLES

Le Pape juge positif le Printemps arabe

14/09/2012 07:22 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Le pape Benoît XVI a jugé vendredi positifs les soulèvements du Printemps arabe qui ont conduit au renversement de régimes dictatoriaux en Tunisie, en Egypte et au Yémen.

"Le Printemps arabe est une chose positive, un désir de davantage de démocratie, de liberté, de coopération, d'une identité arabe rénovée", a-t-il dit aux journalistes dans l'avion qui le conduisait de Rome à Beyrouth, pour sa première visite au Liban.

"Ce cri de liberté, qui vient d'une jeunesse plus favorisée culturellement, professionnellement, qui désire participer à la vie politique et sociale est une promesse, une chose très positive. Et elle a été saluée précisément par nous chrétiens", a-t-il expliqué.

"Mais, a ajouté le souverain pontife, nous savons que le cri de la liberté si important, si positif, court le risque d'oublier un aspect fondamental de la liberté, la tolérance envers l'autre. Nous devons tout faire pour que le concept de liberté aille dans la direction juste".

Pour lui, "la dignité arabe rénovée implique le renouvellement du +vivre ensemble+, la tolérance de la majorité et de la minorité. La liberté doit correspondre à un dialogue plus grand, pas à la domination des uns par les autres".

jlv/sk/cnp

PLUS:afp