NOUVELLES

Le Conference Board prévoit une autre année difficile pour le transport aérien

14/09/2012 10:12 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

OTTAWA - Les compagnies aériennes du Canada peuvent s'attendre à une deuxième année consécutive de pertes en 2012, a annoncé vendredi le Conference Board du Canada.

Cette prédiction est contenue dans la note de conjoncture industrielle canadienne de l'été 2012, «Canadian Industrial Outlook: Canada's Air Transport Industry», consacrée à l'industrie canadienne du transport aérien.

Michael Burt, le directeur des Tendances économiques industrielles pour l'organisme, a expliqué par voie de communiqué que l'industrie canadienne du transport aérien va essuyer quelques turbulences ces prochains mois. La crise de la dette européenne n'est pas passée, a-t-il dit, et la reprise économique américaine reste faible. Au Canada, les Canadiens s'attardent à payer leurs dettes et deviennent plus prudents quand il s'agit de dépenser de l'argent.

Ce faible niveau de confiance conjugué au ralentissement de la croissance économique mondiale, a expliqué M. Burt, signifie que les consommateurs et les entreprises du Canada vont sans doute y réfléchir avant de s'offrir des voyages dans les mois à venir.

Comme les prix du carburant ont augmenté de plus de 30 pour cent en 2011, l'industrie a perdu 900 millions $ l'an dernier. Les prix du pétrole ont fléchi durant la première moitié de l'année, de sorte que les coûts augmenteront plus lentement que les recettes. L'industrie devrait, néanmoins, perdre encore 165 millions $ en 2012.

Quand l'industrie sortira du rouge — on s'attend à 231 millions $ de profits en 2013 — sa marge bénéficiaire ne sera que de 1,2 pour cent, bien en dessous de celles de ces dernières années. L'environnement économique difficile, combiné à une compétition féroce dans l'industrie, met de la pression sur les marges bénéficiaires des compagnies aériennes.

PLUS:pc