NOUVELLES

L'armée tire en l'air pour disperser une manifestation anti-film au Nigeria

14/09/2012 12:32 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Des soldats ont tiré en l'air vendredi pour disperser une foule prête à manifester contre le film dénigrant l'islam près d'une mosquée de Jos, ville du centre du Nigeria, a indiqué un porte-parole de l'armée.

Les militaires "ont dû procéder à des tirs de sommation en l'air mais il n'y a pas eu de blessé", a déclaré à l'AFP le capitaine Salihu Mustapha, estimant la foule à quelques centaines de personnes, qui brandissaient des "pancartes dénonçant les Etats-Unis".

Après la fin de la prière à la mosquée Yantaya de Jos, qui appartient à la branche wahhabite de l'islam, un groupe a commencé à manifester contre le film islamophobe réalisé aux Etats-Unis qui a entraîné des protestations violentes dans plusieurs pays. Les soldats s'étaient déployés à l'extérieur du bâtiment auparavant, a expliqué le porte-parole.

"Nous n'autoriserons aucune manifestation à Jos", a-t-il dit.

La ville a déjà été le théâtre ces dernières années de violences religieuses meutrières entre musulmans et chrétiens.

Les Etats-Unis ont fermé tôt vendredi par précaution leur ambassade et leur consulat au Nigeria, à la suite de manifestations violentes contre leurs représentations diplomatiques dans plusieurs pays arabes.

Le Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique, avec 160 millions d'habitants, dont environ la moitié de musulmans.

str-abu-bs/de/jlb

PLUS:afp