NOUVELLES

Film hostile à l'islam: l'administration Obama redoute de nouvelles manifestations

14/09/2012 02:10 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

WASHINGTON - WASHINGTON (Sipa) — L'administration Obama redoutait de nouvelles manifestations violentes dans le monde arabo-musulman contre un film hostile à l'islam, à l'occasion des prières du vendredi.

Les représentations diplomatiques américaines au Yémen, en Egypte et en Libye sont depuis le début de la semaine la cible d'attaques, qui ont coûté la vie mardi à l'ambassadeur des Etats-Unis à Benghazi (est de la Libye) et trois autres américains. Washington soupçonne toutefois dans ce dernier cas un attentat perpétré à l'occasion du onzième anniversaire du 11-Septembre et non une manifestation spontanée, selon un haut responsable américain.

Jeudi, des centaines de manifestants ont continué de protester violemment en Egypte, au Yémen et en Irak notamment. Les Etats-Unis ont placé toutes leurs représentations diplomatiques en alerte. La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a dénoncé le film amateur "Innocence of Muslims" ("Innocence des musulmans"), réalisé en Californie et diffusé sur Internet, le jugeant "répugnant, condamnable", même si rien ne peut justifier la violence, a-t-elle ajouté.

"Il est important de noter (...) que le vendredi est traditionnellement un jour de manifestations dans le monde musulman", a noté le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney. "Et nous suivons de très près la situation qui pourrait déboucher sur de nouvelles manifestations. Nous nous attendons à ce qu'elles se poursuivent", a-t-il ajouté.

ll/AP-v0115

PLUS:pc