NOUVELLES

Des milliers de manifestants à Bahreïn pour réclamer des réformes

14/09/2012 12:39 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Plusieurs milliers de personnes ont défilé vendredi à Bahreïn à l'appel de l'opposition chiite pour réclamer des réformes, à l'occasion de la Journée internationale de la démocratie, selon des témoins.

Les manifestants se sont regroupés dans le secteur chiite de Boudaiya, à quelque trois km de la capitale Manama, brandissant le drapeau rouge et blanc de Bahreïn et des portraits des militants de l'opposition détenus, ont indiqué ces témoins.

"Notre revendication est la démocratie", répétaient les manifestants, qui ont également scandé des slogans appelant à la démission du Premier ministre Khalifa ben Salman Al-Khalifa, oncle du roi, en poste depuis 1971.

La manifestation, organisée à la veille de la Journée internationale de la démocratie célébrée le 15 septembre de chaque année, s'est déroulée sans incident.

Le 7 septembre, la police avait dispersé le à coups de gaz lacrymogène des manifestants chiites qui avaient tenté de se regrouper dans Manama pour demander la libération de figures de l'opposition.

Dans un communiqué, les partis de l'opposition, dont Al-Wefaq, la principale formation chiite, ont affirmé que "Bahreïn connaît la plus longue révolution du printemps arabe, qui ne s'achèvera que par une véritable démocratie".

Bahreïn est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation, animé par des chiites qui réclament une monarchie constitutionnelle dans ce pays à majorité chiite dirigé par une dynastie sunnite.

bur-at/feb

PLUS:afp