NOUVELLES

Des élus américains appellent à agir contre la violence à l'égard des sikhs

14/09/2012 02:26 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Quelque 88 élus américains ont condamné vendredi les violences à l'égard des sikhs et pressé les autorités d'agir davantage en la matière, un peu plus d'un mois après une fusillade dans le Wisconsin (nord) qui avait fait six morts au sein de cette communauté.

Ces membres de la Chambre des représentants ont déposé un projet de résolution qui souligne leur "très fort soutien au droit de la communauté sikhe des Etats-Unis de vivre en paix et dans la liberté, à l'écart de la discrimination, des crimes haineux, des intimidations et de toutes formes de violence".

Le texte, qui devrait être voté sous peu, demande au ministère de la Justice de commencer à réunir des informations sur la violence contre les sikhs.

Cette initiative intervient un peu plus d'un mois après la fusillade meurtrière du 5 août à Oak Creek, dans le Wisconsin. Un homme de 40 ans, ancien soldat lié à des groupuscules racistes prônant la suprématie de la race blanche, avait ouvert le feu sur des fidèles rassemblés dans un temple sikh, tuant six personnes avant de se donner la mort. Trois personnes avaient également été blessées.

La communauté sikhe avait dénoncé "l'ignorance" qui nourrit la haine contre ses membres aux Etats-Unis. Ces derniers assurent être souvent confondus avec des musulmans radicaux à la seule vue de leur barbe et de leur turban, qu'ils se doivent de porter comme l'exige leur religion.

"Malheureusement, (cette fusillade) n'était pas un événement isolé et ce qui est clair c'est qu'il existe une tendance violente et inquiétante à laquelle on doit faire face et qui doit cesser", a martelé Joe Crowley, élu démocrate d'une circonscription de New York avec une forte communauté indienne.

"Si beaucoup reste à faire, cette résolution envoie le signal fort que le Congrès soutient la communauté sikhe américaine", a encore insisté l'élu.

sct/sam/are

PLUS:afp