NOUVELLES

Coupe Davis - Berdych sème le trouble dans les esprits argentins

14/09/2012 05:46 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Tomas Berdych a réservé une bien désagréable surprise à Juan Monaco et au public de Parque Roca de Buenos Aires en relançant complètement la demi-finale de Coupe Davis entre l'Argentine et la République Tchèque (1-1) vendredi.

Tout se présentait pourtant très bien pour le capitaine Martin Jaite et ses joueurs.

Sous les yeux de l'idole Diego Maradona et de l'ancienne gloire du tennis féminin argentin Gabriela Sabatini, Juan Martin del Potro n'avait pas fait de détail face à Radek Stepanek.

Le 8e joueur mondial, un temps incertain en raison d'un poignet douloureux, avait balayé son adversaire en trois sets 6-4, 6-4, 6-2 et 2 h 42 minutes de jeu.

Le second simple opposant Juan Monaco à Berdych avait certes mal commencé par la perte du premier set 6-1, mais le 11e joueur mondial retrouvait rapidement ses repères sur terre battue pour empocher les deux sets suivants nettement (6-4, 6-1).

On semblait se diriger vers une victoire facile de l'Argentin de 28 ans qui ne laissait aucune chance à un Berdych débordé et pris de vitesse: Monaco se détachait rapidement dans la quatrième manche pour mener 4-1.

C'est le moment choisi par Berdych, récent demi-finaliste de l'US Open battu par le futur vainqueur Andy Murray, pour retrouver tout son tennis, aidé il est vrai par une défaillance physique de son adversaire.

Le Tchèque a remporté neuf jeux de suite, empochant au passage la 4e manche sur le score de 6-4, puis se détachant irrémédiablement dans la dernière manche remportée sur sa première balle de match 6-4 également.

L'Argentine joue gros samedi, journée réservée au double avec la paire Carlos Berlocq/Eduardo Schwank qui sera opposée à Berdych et Stepanek.

Les Argentins n'ont jamais remporté la Coupe Davis mais ont atteint la finale à quatre reprises, en 1981, 2006, 2008 et 2011.

La République Tchèque a été sacrée en 1980 et avait atteint la finale de l'édition 2009 où, comme l'Argentine l'an dernier, elle avait subi la loi de l'Espagne de Rafael Nadal.

Le vainqueur de cette demi-finale affrontera en finale l'Espagne ou les Etats-Unis, actuellement opposés à Gijon, les Espagnols menant 2 à 0 à la suite des victoires en simple de David Ferrer et Nicolas Almagro.

La finale 2012 est programmée du 16 au 18 novembre.

str/ls/jr/sk

PLUS:afp