NOUVELLES

Yémen: des manifestants attaquent l'ambassade des USA à Sanaa

13/09/2012 05:30 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

SANAA, Yemen - SANAA, Yémen (Sipa) — Des manifestants ont pénétré jeudi dans l'enceinte de l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa, capitale du Yémen, pour protester contre un film apparemment réalisé par un homme habitant en Californie, qui tourne en ridicule Mahomet, le prophète de l'islam.

La foule n'est pas entrée dans le bâtiment abritant les bureaux de la représentation diplomatique mais a descendu le drapeau et l'a brûlé. Auparavant, les manifestants avaient brûlé des pneus et arraché la plaque de l'ambassade sur le mur extérieur.

Les forces de sécurité yéménites accourues sur les lieux ont tiré en l'air et lancé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule, qui a finalement quitté l'enceinte de la représentation diplomatique au bout d'environ trois quarts d'heure. L'ambassade a fait savoir que "tout le personnel (était) sain et sauf".

Le président du Yémen, Abed Rabbo Mansour Hadi, a ordonné l'ouverture d'une enquête et présenté des excuses pour ce qu'il considère comme un complot destiné à nuire aux relations étroites unissant son pays et les Etats-Unis.

Des manifestants ont également attaqué le consulat des Etats-Unis à Benghazi, dans l'est de la Libye, où quatre Américains, dont l'ambassadeur, sont morts, et au Caire. L'Egypte, la Libye et le Yémen sont tous trois des pays encore fragilisés par la chute de leurs régimes autoritaires respectifs lors du mouvement réformateur du Printemps arabe l'an dernier.

L'organisation Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), basée au Yémen, est actuellement la branche la plus active du réseau terroriste. Les Etats-Unis constituent le principal soutien étranger du Yémen dans la lutte anti-terrorisme sur son territoire.

Le gouvernement yéménite a annoncé mardi que le N 2 d'Al-Qaïda au Yémen avait été tué, apparemment dans une frappe aérienne américaine.

st/AP-v217-333-360

PLUS:pc