NOUVELLES

Washington rend un dernier hommage au premier homme sur la Lune, Neil Armstrong

13/09/2012 10:32 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

WASHINGTON - Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, jeudi matin, à la National Cathedral de Washington, pour rendre hommage à l'astronaute Neil Armstrong, quelque 50 ans après le discours du président américain John F. Kennedy ayant lancé officiellement la course à la Lune.

Le célèbre astronaute est décédé le 25 août, à l'âge de 82 ans.

Les compagnons d'Armstrong lors de la mission Apollo 11, Edward «Buzz» Aldrin et Michael Collins, ainsi que l'astronaute du programme Mercury John Glenn, étaient présents lors de la cérémonie.

Rappelant les exploits accomplis par les astronautes lors des tous débuts du programme spatial américain, l'administrateur de l'agence spatiale américaine (NASA), Charles Bolden, a livré un vibrant témoignage de la ténacité et de la bravoure dont ont fait preuve ces hommes prenant petit à petit pied dans l'inconnu.

Lors de son discours, M. Bolden a rappelé que Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la Lune, avait inspiré toute une génération d'Américains à rêver de l'espace et de nouveaux horizons.

La National Cathedral comprend un vitrail «spatial» où est incrusté un éclat de roche lunaire rapporté par MM. Armstrong et Aldrin à la fin de leur mission, en juillet 1969.

-

PLUS:pc