NOUVELLES

Tunisie/médias: annulation d'une grève du personnel de la TV nationale

13/09/2012 06:07 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

Le personnel des télévisions publiques tunisiennes Watanya 1 et Watanya 2 a annulé une grève prévue jeudi pour protester contre la nomination, début septembre par le gouvernement, de nouveaux directeurs de ces chaînes, a-t-on appris de sources concordantes.

"La grève a été annulée après une assemblée de conciliation réunissant au siège du ministère des Affaires sociales des représentants du gouvernement, de la télévision nationale tunisienne et de l'Union régionale du travail", a indiqué dans un communiqué Elyès Jarraya, chargé de la communication à la TV tunisienne.

Selon lui, la rédaction et la direction ont notamment trouvé un accord pour garantir l'indépendance éditoriale des deux chaînes à travers la formation d'un "comité de suivi".

L'annulation de la grève a été confirmée à l'AFP par des journalistes de télévision publique et par le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) qui a néanmoins regretté de ne pas avoir été convié à la réunion de conciliation qui a eu lieu mercredi.

"Nous n'avons pas été appelés à participer à cette réunion (...) on a été écarté", a déploré Mongi Khadraoui, secrétaire général du SNJT.

La désignation début septembre de responsables à la tête de la Watanya 1 et Watanya 2 connu pour avoir servi sous le régime du président déchu Ben Ali, a fait scandale dans les médias tunisiens.

Un bras de fer oppose les représentants de plusieurs médias et le gouvernement dominé par le parti islamiste Ennahda, accusé de vouloir contrôler la presse en vue des prochaines élections générales en 2013.

Plusieurs désignations à la tête des médias publics depuis janvier ont été dénoncées par les organisations professionnelles, alors que l'instance chargée de réformer le secteur des médias après la révolution qui a chassé le président Ben Ali s'est sabordée en juillet accusant le gouvernement d'entrave aux réformes.

kl/alf/feb

PLUS:afp