NOUVELLES

Tuerie de Chevaline: une scène digne d'un film de Hollywood, selon un témoin

13/09/2012 01:43 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

LONDRES - Le Britannique qui a découvert la tuerie de Chevaline en Haute-Savoie et porté assistance à l'une des deux fillettes rescapées a décrit jeudi à la BBC une scène tout droit sortie d'un film de Hollywood.

Saad al-Hilli, sa femme, Iqbal, la mère de cette dernière, et un cycliste français ont été abattus par balles le 5 septembre sur un parking forestier de Chevaline près du lac Annecy.

L'origine, les causes et les explications du quadruple meurtre se trouvent vraisemblablement en Grande-Bretagne, a rappelé le procureur de la République d'Annecy, Éric Maillaud, venu jeudi en Angleterre avec l'un des juges d'instruction, Michel Mollin.

Annecy n'apparaît que comme le «lieu fortuit» où la famille de Saad al-Hilli, qui vivait en Grande-Bretagne, a été prise pour cible, a souligné le procureur devant le commissariat de Woking dans le Surrey, où les représentants de la justice française ont rencontré des enquêteurs britanniques.

La veille, le procureur avait évoqué trois pistes «essentielles»: le métier, la famille et l'Irak, pays d'où était originaire le couple Al-Hilli qui s'était depuis installé dans le Surrey.

William Brett Martin, le cycliste qui a découvert la tuerie et alerté la police, est sorti de son silence dans un entretien diffusé jeudi sur la BBC. Il a raconté que la scène semblait tirée d'un film de Hollywood et que c'était le genre de choses qu'on ne pourrait pas s'attendre à voir dans la vraie vie.

«Pour moi cela ressemblait tout simplement à une scène hollywoodienne», a confié l'ancien professionnel de la Royal Air Force. «Malheureusement, c'était la vraie vie.»

Le cycliste a secouru la petite Zaina, âgée de 7 ans. Au début, il ne s'est pas rendu compte qu'elle était grièvement blessée. En se rapprochant, il s'est aperçu qu'elle était couverte de sang et portait des blessures apparentes à la tête. La fillette est toujours hospitalisée.

M. Martin a dit avoir d'abord pensé à un accident entre la voiture et le cycliste, qui gisait plus loin. Mais il a remarqué la position étrange du corps de ce dernier et les impacts de balles sur les vitres de la voiture. En s'approchant, il a compris que les victimes avaient été tuées par balles.

«Si vous avez vu 'CSI Miami', c'est le genre de scène que vous imagineriez sur ce plateau», a-t-il indiqué, évoquant une série télévisée américaine. «Il y avait beaucoup de sang et des gens avec des balles dans la tête.»

Le Britannique a ajouté qu'il n'avait aucune idée que la petite Zeena, âgée de 4 ans, la soeur de Zaina, se trouvait alors prostrée dans la voiture, dissimulée par les cadavres. Ce n'est que plusieurs heures plus tard que les gendarmes ont découvert l'enfant cachée à l'arrière du véhicule, saine et sauve.

PLUS:pc