NOUVELLES

Transfert - Cameroun: Denis Lavagne limogé de son poste de sélectionneur

13/09/2012 03:50 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

Le Français Denis Lavagne a été limogé jeudi soir de son poste de sélectionneur de l'équipe du Cameroun, selon une décision du ministre des Sports, Adoum Garoua annoncée à la radio nationale.

"M. Lavagne Denis, entraîneur-sélectionneur de l'équipe nationale fanion de football, les Lions indomptables, est (...) suspendu de ses fonctions au sein de ladite équipe", écrit le ministre des Sports, Adoum Garoua, dans une décision lue jeudi soir sur les antennes de la radio d'Etat, cinq jours après la défaite du Cameroun (2-0) contre la modeste sélection du Cap-Vert en éliminatoire de la Coupe d'Afrique des nations 2013.

"L'intéressé continuera de bénéficier de son salaire et des avantages prévus dans son contrat de travail qui expire le 31 octobre 2012", ajoute le ministre Garoua dans sa décision, sans plus de précision.

Une autre décision de M. Garoua nomme le Camerounais Jean-Paul Akono au poste de sélectionneur du Cameroun. Il sera secondé par un autre Camerounais, Martin Ndtoungou Mpile, qui occupait déjà le poste de sélectionneur adjoint aux côtés de M. Lavagne.

Le technicien français, qui avait entraîné le club camerounais de Coton sport de Garoua, avait succédé en novembre 2011 à l'Espagnol Javier Clemente, limogé après son échec à qualifier le Cameroun, quadruple champion d'Afrique, pour la CAN-2012. Il avait été nommé d'abord à titre provisoire, avant d'être confirmé dans ses fonctions en juin dernier.

La décision de la fédération de nommer M. Lavagne avait été critiquée par certaines personnalités.

Lors du match au Cap-Vert, Eto'o qui avait pourtant purgé une suspension de sa fédération de huit mois pour avoir incité ses coéquipiers à boycotter un match pour une affaire de primes, avait décliné la convocation, estimant que l'équipe était "amateur et faiblement organisée". Mais son refus de revenir en sélection pourrait aussi s'expliquer par la décision de Lavagne de lui retirer le brassard au profit de Nkoulou.

rek-pgf/pid

PLUS:afp