NOUVELLES

Ryad condamne le film anti-islam et les violences anti-américaines

13/09/2012 11:48 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

L'Arabie saoudite, qui abrite les sites les plus sacrés de l'islam, a condamné jeudi le film américain dénigrant cette religion, mais aussi les attaques meurtrières lancées en réaction à ce film et visant des représentations américaines.

Le royaume ultra-conservateur a "condamné les réactions violentes dans plusieurs pays visant des intérêts américains", selon un communiqué diffusé par l'agence officielle Spa. L'Arabie a transmis "ses condoléances aux Etats-unis pour les victimes des violences visant le consulat américain à Benghazi", principale ville de l'Est libyen.

Parallèlement, Ryad a "condamné la production par un groupe irresponsable aux Etats-Unis d'un film insultant le prophète Mahomet" et "souligné son rejet de tous les actes portant atteinte à la religion et à des symboles religieux".

Des manifestations secouent depuis trois jours le monde musulman où les représentations diplomatiques américaines sont les théâtre de heurts ou de rassemblements notamment en Egypte, en Libye, en Tunisie et au Yémen.

Les manifestants protestent contre un film amateur à petit budget produit aux Etats-Unis, baptisé "Innocence of Muslims" ("L'innocence des musulmans"), qu'ils jugent offensant à l'égard de l'islam.

L'ambassadeur américain en Libye et trois autres fonctionnaires américains ont été tués mardi lorsque des extrémistes lourdement armés ont lancé une attaque contre le consulat américain à Benghazi.

Au Yémen, la police a tué un manifestant et en a blessé cinq autres en ouvrant le feu pour disperser une foule qui tentait de pénétrer de force dans l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa, a indiqué un responsable des services de sécurité.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a dénoncé jeudi le film comme "une vidéo écoeurante et condamnable", exhortant parallèlement tous les dirigeants politiques et religieux à condamner les violences survenues depuis sa diffusion sur internet.

bur-lyn/cnp/cco

PLUS:afp