NOUVELLES

Mise en garde de l'ambassade des Etats-Unis au Nigeria après les violences

13/09/2012 05:57 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

L'ambassade des Etats-Unis à Abuja a mis en garde jeudi contre les risques de violences visant des Américains et autres Occidentaux par des groupes extrémistes au Nigeria après les attaques de missions diplomatiques américaines en Libye, Egypte et au Yémen.

"Des extrémistes pourraient tenter de prendre pour cibles des ressortissants américains et d'autres occidentaux au Nigeria", écrit l'ambassade dans un communiqué.

Son "message d'urgence" est publié à la suite de la mort de l'ambassadeur des Etats-Unis et de trois autres Américains en Libye dans l'attaque du consulat américain de Benghazi et d'autres attaques anti-américaines en Egypte et au Yemen depuis mercredi.

La mise en garde adressée aux Américains vivant dans le pays le plus peuplé d'Afrique avec 160 millions d'habitants note que des groupes extrémistes ont tué des centaines de gens au cours des derniers mois au Nigeria où des islamistes perpétuent régulièrement des attaques et attentats meurtriers.

"La situation au Nigeria reste mouvante et imprévisible", dit le communiqué qui invite les Américains "à veiller à leur sécurité personnelle".

Divisé entre un nord majoritairement musulman et un sud à dominante chrétienne, le Nigeria a connu ces dernières années des vagues de violences alimentées par des tensions religieuses. Plus de 1.400 personnes ont été tuées depuis 2010 ans des attentats attribués au groupe islamiste Boko Haram, et des affrontements entre chrétiens et musulmans ont fait des milliers de morts.

Mercredi, le Nigeria a placé toutes les ambassades et missions étrangères "sous très haute protection pour 24 heures", après l'attaque du consulat des Etats-Unis de Benghazi.

La violence "pourrait facilement ricocher dans d'autres parties du monde", a déclaré le porte-parole de la police, Frank Mba, pour expliquer l'alerte de mercredi.

ade-bs/jlb/sba

PLUS:afp