NOUVELLES

Michael Madsen arrêté et soupçonné de conduite en état d'ébriété

13/09/2012 01:28 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

MALIBU, États-Unis - L'acteur Michael Madsen a été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi sur une autoroute de Malibu, en Californie. Soupçonné d'avoir conduit son véhicule en état d'ébriété, il a été relâché depuis, selon son avocat Perry Wander.

C'est la deuxième fois en six mois que la vedette de «Reservoir Dogs» se fait épingler par les autorités policières pour des infractions impliquant de l'alcool.

Michael Madsen conduisait sa Pontiac GTO rouge de façon erratique lorsqu'il a été intercepté peu après trois heures du matin, a expliqué Steve Whitmore, porte-parole du bureau du shérif du comté de Los Angeles.

Un test préliminaire a déterminé que l'acteur avait un taux d'alcoolémie de 0,21. Cela représente plus du double de la limite légale, qui est de ,08.

Selon l'avocat de Michael Madsen, les médicaments sur ordonnance que prend l'acteur depuis un certain temps auraient pu laisser l'impression qu'il était ivre et fausser les résultats du test d'alcoolémie.

Une fois arrivé au commissariat, le comédien s'est plaint de douleurs et a été transporté dans un hôpital. Les médecins ont jugé qu'il devrait y passer la nuit. Il a été libéré par la suite.

Les problèmes de santé de l'acteur n'ont pu être divulgués en raison des lois sur la vie privée, a indiqué Steve Whitmore.

Michael Madsen est connu pour ses rôles de tueur dans les films de Quentin Tarantino «Reservoir Dogs» et les deux volets de «Kill Bill». On l'a également vu dans le film familial «Mon ami Willy».

En mars, il avait été arrêté à son domicile de Malibu. Une bagarre avait éclaté entre l'acteur et son fils, qui étaient tous deux imbibés d'alcool, selon les policiers.

Aucune accusation n'a finalement été portée par les procureurs en raison d'un manque de preuves.

Michael Madsen tente depuis belle lurette de vaincre sa dépendance à l'alcool et a fréquenté plusieurs centres de désintoxication au cours des dernières années.

«Son ennemi est le vin blanc, a dit son avocat. Évidemment, il se servira de cette expérience pour se motiver à trouver de l'aide. C'est un combat qui se poursuit.»

PLUS:pc