NOUVELLES

Les profits d'Empire grimpent à 108,9 millions $ grâce aux acquisitions

13/09/2012 09:09 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

STELLARTON, N.-É. - L'entreprise néo-écossaise Empire, surtout connue pour sa chaîne de marchés d'alimentation Sobeys, a affiché jeudi une forte hausse de ses profits et revenus pour son plus récent trimestre, grâce en partie à l'acquisition de plus de 200 stations-service et dépanneurs.

Empire Company (TSX:EMP.A) a réalisé un bénéfice de 108,9 millions $, ou 1,60 $ par action, au premier trimestre, comparativement à 89,2 millions $, ou 1,31 $ par action, pour la même période l'an dernier.

Ses revenus ont progressé de 9,7 pour cent à 4,56 milliards $, ce que la société de Stellarton a essentiellement attribué à l'acquisition de 236 postes d'essence et des activités de dépanneur connexes dans l'Est canadien.

Sans l'apport de ces acquisitions, réalisées au quatrième trimestre de l'exercice précédent, la hausse des revenus aurait été de 3,5 pour cent pour le trimestre terminé le 4 août.

Sobeys, qui est devenue une des plus grandes chaînes de marchés d'alimentation au Canada grâce à une combinaison d'acquisitions et de croissance interne, a acheter les stations-service au Québec et dans les provinces atlantiques des mains de Shell Canada.

Empire détenait déjà 40 stations dans les provinces maritimes ainsi qu'une poignée de dépanneurs au Québec avant de s'entendre avec Shell, en décembre.

La division du détail d'Empire a été responsable de la très grande majorité des revenus de l'entreprise, soit 4,51 milliards $. Il s'agit d'une croissance de 145,8 millions $ par rapport au même trimestre l'an dernier, en excluant les acquisitions récentes.

«Nos excellents résultats du premier trimestre découlent de la performance opérationnelle de Sobeys, laquelle démontre que notre stratégie axée sur l'alimentation fait de plus en plus d'adeptes parmi les consommateurs», a déclaré dans un communiqué le chef de la direction d'Empire, Paul Sobey.

Les activités de détail alimentaire ont contribué au bénéfice net ajusté à hauteur de 99,6 millions $, après les participations minoritaires, tandis que les investissements et les autres activités ont apportés 3,8 millions $. Le bénéfice par action ajusté s'est chiffré à 1,52 $, contre 1,25 $ un an plus tôt.

L'action d'Empire a avancé jeudi de 47 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 58,05 $.

PLUS:pc