NOUVELLES

Les Etats-Unis veulent doper leurs relations avec le Maroc

13/09/2012 07:09 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

Les Etats-Unis doivent doper leur relations politiques et économiques avec le Maroc, un pays du Maghreb qui doit servir de "modèle" pour la région, a plaidé jeudi la secrétaire d'Etat Hillary Clinton.

La chef de la diplomatie américaine recevait son homologue Saad Dine Othmani pour leur premier "dialogue stratégique américano-marocain".

Mme Clinton a souligné que le Maroc avait été le premier pays au monde à reconnaître en 1777 l'indépendance américaine.

"Mais une amitié de longue date ne nous suffit pas. Nous voulons une amitié dynamique, en mouvement et tournée vers l'avenir", a lancé la secrétaire d'Etat.

Elle a félicité Rabat pour ses élections législatives en novembre dernier qui ont vu la victoire du parti islamiste modéré Justice et Développement, saluant le roi Mohammed VI "pour le travail engagé".

Mme Clinton a également félicité le Maroc pour ses efforts pour réprimer le mariage des enfants et pour trouver une solution au conflit du Sahara occidental.

Sur le plan économique, Washington va débloquer 1,5 million de dollars pour aider le Maroc à attirer des investisseurs étrangers et lutter contre la corruption.

Mme Clinton a dit vouloir doper les échanges entre les deux pays, "le Maroc échangeant principalement avec l'Europe".

M. Othmani, qui était déjà venu à Washington en mars dernier, a assuré que son pays ferait "de son mieux pour enrichir une relation stratégique dans le meilleur intérêt de nos deux peuples".

Il a présenté ses condoléances pour la mort de quatre Américains, dont l'ambassadeur en Libye, dans l'attaque mardi du consulat américain à Benghazi. Rabat l'a qualifiée d'"agression ignoble", tout en condamnant "fermement" le film dénigrant l'islam à l'origine de violences dans le monde arabe

jkb-nr/bdx

PLUS:afp