NOUVELLES

Les Etats-Unis déconseillent à leurs ressortissants de se rendre en Algérie

13/09/2012 04:33 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

Les Etats-Unis ont déconseillé jeudi à leurs ressortissants de se rendre en Algérie en mettant en avant le risque accru d'attentats anti-américains après des poussées de violences en Egypte, en Libye et au Yémen.

"Il y a un grand risque d'attentat et d'enlèvement en Algérie", a indiqué le département d'Etat dans un communiqué, précisant que "même si les grandes villes sont bien protégées par la police, des attaques restent possibles".

Cet avis défavorable du département d'Etat intervient deux jours après que l'ambassadeur américain en Libye et trois autres fonctionnaires ont été tué dans un assaut contre le consulat de Benghazi (est).

L'Algérie, si elle a présenté ses condoléances pour les morts, a aussi sévèrement critiqué le film polémique qui a déclenché les violences dans les pays du Maghreb et au Moyen-Orient.

"Le gouvernement américain considère les risques pour ses personnels à l'ambassade d'Alger tellement importants qu'ils doivent vivre et travailler encadrés par de sévères mesures de sécurité", ajoute le département d'Etat.

Celui-ci avait déjà émis un avertissement concernant l'Algérie en mai dernier, pour prévenir qu'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) restait actif dans le pays.

adm/bdx/are

PLUS:afp