NOUVELLES

La Monnaie royale canadienne abandonne son litige avec un musicien

13/09/2012 02:23 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

OTTAWA - La Monnaie royale canadienne renonce finalement à réclamer des redevances à un musicien qui avait utilisé l'image du cent noir sur la pochette de son nouvel album.

L'agence fédérale avait prévenu le chanteur folk néo-écossais Dave Gunning qu'il pourrait devoir acquitter une redevance de 1200 $ s'il imprimait plus de 2000 albums.

La porte-parole de la Monnaie royale, Christine Aquino, a indiqué jeudi que cela n'est maintenant plus le cas.

M. Gunning, lauréat de plusieurs prix sur la scène musicale de la côte est canadienne, a fait les manchettes nationales cette semaine quand la Monnaie royale a déclaré que son album à venir portait atteinte à sa propriété intellectuelle. Le chanteur de Pictou a expliqué que son album, intitulé «No More Pennies», se veut un hommage au sou noir, dont la production a cessé le printemps dernier.

La Monnaie royale a expliqué par voie de communiqué qu'elle a révisé ses règles en matière de propriété intellectuelle, après avoir compris qu'elles ne respectaient possiblement pas les besoins et circonstances individuels de ceux qui pourraient vouloir utiliser ses images.

M. Gunning s'est dit soulagé par la nouvelle, mais également surpris de l'ampleur que l'histoire a prise.

«J'ai une femme et trois enfants et je veux seulement être en mesure de gagner ma vie, j'ai donc senti le besoin de dénoncer cette situation», a-t-il déclaré.

PLUS:pc