NOUVELLES

Inondations et choléra font plus de 160 morts au Niger (ONU)

13/09/2012 06:21 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

Les inondations provoquées au Niger par les fortes pluies tombées depuis juillet ont fait 81 morts et plus de 520.000 sinistrés, tandis que le dernier bilan de l'épidémie de choléra en cours depuis le début de l'année se montre également à 81 morts, a déclaré jeudi l'ONU.

"La dernière mise à jour du bilan des inondations datée du 11 septembre indique que 527.471 personnes ont été affectées par les intempéries et 81 personnes y ont perdu la vie", indique le bulletin du Bureau des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) à Niamey.

Un précédent bilan établi par les autorités nigériennes faisait état de 68 morts et 485.000 personnes affectées.

Parallèlement à la catastrophe, l'ONU signale une flambée du choléra dans l'ouest du Niger, sans qu'un lien soit encore établi avec les inondations.

Quatre foyers de choléra sont encore très actifs, portant à 3.854 cas et 81 décès le bilan de l'épidémie depuis le début de l'année, précise l'Ocha.

Des milliers de maisons, des écoles, des dispensaires, des mosquées et d'importants stocks de vivres ont été détruits par les eaux, selon les autorités.

En province comme dans la capitale Niamey, en proie à une crue importante du Niger, la plupart des sinistrés sont relogés dans des mosquées, des bâtiments publics et surtout dans des écoles.

En attendant de reloger les sinistrés sur des sites plus appropriés, le gouvernement a repoussé au 27 octobre la rentrée scolaire initialement prévue le 17 octobre.

Au Burkina Faso voisin, les pluies diluviennes accompagnées d'inondations ont fait 18 morts et plus de 21.000 sinistrés depuis juin. Le Sénégal et le Nigeria ont également été touchés par ces intempéries.

bh/thm/jlb

PLUS:afp