NOUVELLES

Crosby a peur

13/09/2012 02:52 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Sidney Crosby a déjà passé de longs mois sur la touche. Si un joueur ne souhaite pas demeurer loin de la patinoire cet automne, c'est bien lui.

Le capitaine des Penguins de Pittsburgh semblait toutefois résigné, jeudi, à commencer pour une deuxième année de suite, sa saison en retard.

Cette fois, au lieu d'être pour des raisons médicales, ce serait en raison des négociations qui n'aboutissent pas entre les joueurs et la Ligue nationale.

« J'aimerais y croire [à une entente] et il faut être positif, a dit Crosby lors d'un point de presse dans un hôtel de New York, immédiatement après la conférence de presse du représentant des joueurs, Donald Fehr. Quand tu t'entraînes, la pire chose à avoir dans ta tête est ce doute. Pour avoir été absent aussi longtemps que je l'ai été la saison dernière, je veux jouer. »

Le numéro 87 a beau garder espoir, il reconnaît que ses chances d'être en lock-out le 16 septembre au matin sont plus grandes que jamais.

« Il semble qu'on ne commencera pas à temps, a-t-il indiqué dans une conférence diffusée en direct dans Internet par l'AJLNH. Mais on peut encore jouer une saison complète. Tout dépendra de la date limite qui sera établie [pour avoir une saison complète]. »

Crosby était un des quelque 283 joueurs à New York, jeudi, pour des rencontres, qui semblent être celles de la dernière chance avant la date butoir du 15 septembre. Et cette partie de son travail est loin de l'enchanter.

« En tant que joueur, tu veux jouer. Mais tu veux comprendre la dynamique des choses, comprendre pourquoi tu te bats. On est des joueurs, on n'aime pas cet aspect du travail, mais c'est à nous de comprendre la situation. »

Terrassé par une commotion cérébrale en janvier 2011 et des problèmes au cou qui en ont découlé, Crosby a été limité à 63 matchs au cours des 2 dernières saisons. En 2011-2012, il a amassé 37 points en 22 matchs.

PLUS: