Huffpost Canada Quebec qc

Nouvelles rumeurs sur la santé du futur président chinois désigné, aux abonnés absents depuis 12 jours

Publication: Mis à jour:
XI JINPING ABSENCE
AP

BEIJING, China - PEKIN (Sipa) — Xi Jinping, futur président chinois désigné, serait sorti d'un silence de 12 jours, selon le quotidien officiel "Guangxi Daily". Pas de quoi arrêter le flot de rumeurs sur son état de santé. Au contraire, le Centre d'information des droits de l'Homme et de la démocratie, basé à Hong Kong, a affirmé jeudi que Xi Jinping, âgé de 59 ans, avait été opéré d'une tumeur cancéreuse au foie.

Selon l'organisation hongkongaise, une petite tumeur cancéreuse a été découverte dans le foie de Xi Jinping le 2 septembre, ce qui l'a conduit à subir cette semaine une intervention chirurgicale pour la retirer, à l'hôpital militaire 301 à Pékin. Xi Jinping devrait faire sa réapparition la semaine prochaine, prédit le Centre.

Contacté, l'hôpital n'a pas souhaité donner d'informations. L'homme qui a répondu a déclaré ne pas savoir si le futur président était soigné dans les locaux. "Je peux dire que ce sont vraiment seulement des rumeurs. L'état de santé des dirigeants est un grand secret connu seulement des personnes appartenant aux sphères les plus hautes", a-t-il déclaré, sans vouloir décliner son identité.

Jeudi, le nom de Xi Jinping a été mentionné pour la première fois depuis sa disparition dans un article sur la mort la semaine dernière d'un ancien général de 102 ans, Huang Rong. Selon le "Guangxi Daily", Xi Jinping, Hu Jintao et d'autres officiels ont présenté leurs condoléances "par divers moyens", sans donner plus de détails. Des informations identiques ont été relayées sur les sites du Parti communiste et de l'agence de presse officielle Chine nouvelle (Xinhua).

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hong Lei, a refusé de livrer la moindre information sur le sort du vice-président, pour la quatrième journée consécutive, alors que les rumeurs les plus folles courent sur son sort.

Xi Jinping a été désigné pour succéder au président Hu Jintao il y a cinq ans et devrait prendre la tête du Parti communiste chinois (PCC) cette année à l'occasion du congrès attendu en octobre. Sa dernière apparition publique remonte à l'ouverture de la session d'automne de l'académie de formation du PCC, le 1er septembre. Il a annulé plusieurs rencontres avec de prestigieux visiteurs étrangers ces derniers jours, notamment avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

cf/AP-v0243/st

Sur le web

Nouvelles rumeurs sur la santé du futur président chinois désigné

Mystérieuse disparition du futur président de la Chine

Chine: l'absence du futur PM liée à un problème de santé