NOUVELLES

Wall Street finit en hausse, espérant une annonce de la Fed

12/09/2012 04:47 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Wall Street a clôturé en légère hausse mercredi, soutenue par le feu vert donné par la justice allemande au nouveau fonds de secours européen et espérant que la Banque centrale américaine (Fed) annoncera de nouvelles mesures: le Dow Jones a gagné 0,07% et le Nasdaq 0,32%.

Selon des chiffres définitifs, l'indice Dow Jones Industrial Average a avancé de 9,99 points à 13.333,35 points. Il s'agit de son plus haut niveau depuis le 28 décembre 2007, quand il avait atteint 13.365,87 points.

Le Nasdaq a progressé de 9,78 points à 3.114,31 points et l'indice élargi Standard & Poor's 500 a pris 0,21%, soit 3,00 points à 1.436,56 points.

"La grande nouvelle de la journée est venue de la cour constitutionnelle allemande", a indiqué Dan Greenhaus, de BTIG.

Les juges suprêmes ont en effet autorisé le président allemand à signer les textes de loi adoptés par le Parlement sur le nouveau fonds de secours européen (le Mécanisme européen de stabilité, MES) et sur le Pacte de stabilité.

"La plupart des investisseurs s'attendaient à ce que la cour ne rejette pas le MES, mais le simple fait que cette information apparaisse en gros titre sur les écrans a été positif pour les marchés", a souligné M. Greenhaus.

Cela "devrait amener un sentiment général de soulagement pour les investisseurs, puisque la participation allemande à ce fonds de secours devrait apporter au moins un peu de stabilité à la fragile structure financière européenne et à l'euro", a noté de son côté Fred Dickson, de DA Davidson.

Cet optimisme sur la situation dans la zone euro est renforcé par "l'espoir que la Fed va annoncer encore plus d'assouplissement monétaire demain", a indiqué Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

Les investisseurs anticipent qu'après des chiffres décevants sur l'emploi la semaine dernière, l'institution américaine va annoncer des mesures pour tenter de stimuler la croissance économique du pays à l'issue d'une réunion de deux jours entamée mercredi et se terminant jeudi.

Les principaux outils évoqués sont le lancement d'un nouveau programme de rachats de titres sur les marchés financiers et la prolongation jusque mi-2015, voire fin 2015, de l'engagement conditionnel de la Fed à maintenir un taux directeur extrêmement faible.

Mais les membres de la Banque centrale américaine "pourraient aussi adopter une attitude attentiste et cela pourrait alors faire nettement reculer les marchés", a prévenu M. Cardillo.

Le marché obligataire a reculé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a augmenté à 1,765% contre 1,695% mardi et celui à 30 ans à 2,926% contre 2,846%.

jum/sl/sat

PLUS:afp