BIEN-ÊTRE

Vers le milliard de touristes dans le monde en 2012

12/09/2012 02:53 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Avec un record de 467 millions de touristes recensés au cours du premier semestre 2012 dans le monde, le seuil du milliard de voyageurs pourrait être passé cette année, prévoit l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), mercredi 12 septembre.

Malgré le contexte économique mondial morose, la demande touristique continue de progresser cette année. Entre janvier et juin derniers, le nombre de touristes a progressé de 5%, en comparaison avec la même période l'année précédente. 22 millions de voyageurs supplémentaires ont été recensés par l'OMT, pour un total record de 467 millions.

Même si l'organisation onusienne table sur un ralentissement de la demande pour la fin de l'année, elle prévoit que le cap du milliard de touristes internationaux devrait être franchi pour la première fois.

La croissance a été tirée par l'Asie (+8%), où le Japon s'est affiché comme l'un des principaux moteurs (+8%), se relevant du séisme et du tsunami de mars 2011. En Afrique, le nombre de touristes a lui aussi augmenté de manière importante (+7%), grâce au retour des vacanciers en Afrique du Nord (+11%), principalement en Tunisie.

Du côté de l'Europe, la demande a progressé de 4%, portée par les flux en Europe de l'Est et centrale (+7%) voire même orientale (+5%) alors que l'Europe méditerranéenne, plus durement touchée par la crise, n'a vu sa fréquentation progresser que de 1%.

Le continent américain a également attiré plus de voyageurs (+5%), aidé par le nombre de touristes en hausse du côté de l'Amérique centrale (+7%) et de Sud (+6%) contre 4% pour le marché plus mûr de l'Amérique du Nord.

Les touristes en provenance de la Chine et de la Russie ont généré des progressions à deux chiffres, alors que l'OMT note que la demande a été stable, voire négative pour la France, le Royaume-Uni, l'Italie ou encore l'Australie.

L'an dernier, 990 millions de touristes ont été recensés dans le monde. L'OMT table donc pour 2012 sur une croissance de 3% à 4% de leur nombre.